Comment bien assurer son véhicule d'occasion ?

Toute personne qui veut faire immatriculer une voiture en France doit souscrire à une assurance automobile. Voici une liste de tous les détails afin d’assurer votre véhicule dans les règles.

25.05.2018

assurance voiture

L’assurance automobile est obligatoire en France. Retrouvez tous les conseils sur la responsabilité automobile : l'assurance responsabilité civile, les principales assurances existantes en France, les différentes formules de couverture, les facteurs qui influencent les prix, etc.

1. Contrat d’assurance automobile avant l’immatriculation

En cas d’accident, l’assurance automobile est votre principale protection afin de couvrir des frais parfois exorbitants. La souscription à une assurance automobile de base est imposée par la loi en France. Le non-respect de cette obligation d’assurance est considéré comme un délit qui entraîne des mesures, telles que la suspension de permis, une amende ou une mise en fourrière de votre voiture. Il faut savoir que cette obligation d’assurance s’applique même si le véhicule ne circule pas.

Il est important de coller la vignette (certificat d’assurance) sur le pare-brise de votre voiture, afin de faciliter le contrôle de cette obligation légale. Par ailleurs, l’attestation d’assurance, ce qu’on appelle communément carte grise, pourrait être demandée dans le cadre d’une vérification.

De plus, pour bien choisir votre type de couverture (en plus de la responsabilité civile obligatoire), il convient de veiller à ce que celle-ci corresponde à l'âge et à la valeur du véhicule. Il est donc conseillé d’en choisir une qui correspond à votre budget, votre aversion au risque, et l'impact financier que cela aurait sur vos finances en cas d’accident (sachant que la prime peut être plus faible si vous choisissez une franchise plus élevée).

2. Les principaux assureurs automobiles en France

Voici la liste des assureurs automobiles les plus connus en France :

  • Allsecur
  • Amaguiz
  • Assuronline (AssurOne)
  • Assurpeople
  • Aviva Assurances
  • Axa
  • Direct Assurance
  • Euro Assurance
  • Eurofil
  • Gan
  • Generali
  • GMF
  • Groupama
  • Matmut
  • MMA
  • Pacifica – Crédit Agricole

3. L'assurance responsabilité civile obligatoire – contre quoi me protège-t-elle ?

Tout propriétaire d’un véhicule a besoin au minimum d’être assuré avec la responsabilité civile. Elle garantit la prise en charge des dégâts corporels, matériels et financiers de la partie lésée en cas d’accident. C’est-à-dire, elle est l’instance indemnisatrice de la personne touchée et non pas du titulaire de l’assurance même. Raison pour laquelle, elle est également appelée assurance au tiers.

Il existe des conditions qui entraînent la nullité de l’assurance, comme par exemple : le transport des personnes dans des conditions de sécurité insuffisantes (non-port de la ceinture de sécurité, dépassement du nombre maximum de passagers...) ou l’absence de permis de conduire. Par ailleurs, chaque contrat peut présenter ses propres termes d’exclusions. Il est donc important de se faire conseiller afin de choisir la compagnie d’assurance la plus adaptée aux besoins de chacun.

4. Les formules optionnelles les plus populaires

Comme cité précédemment, le minimum obligatoire est l’assurance responsabilité civile, mais votre assureur peut vous proposer plusieurs formules en complément. Voici quelques indications qui vous aideront à faire le meilleur choix.

  1. L'assurance "vol-incendie" comprend, en plus de la responsabilité civile, une garantie contre le vol et l'incendie du véhicule. L’indemnisation correspond à la valeur de la voiture leau jour du vol ou du sinistre.
  2. L'assurance "tous risques" couvre tout dommage corporel et matériel causé à un tiers, mais aussi tous les dégâts subis par son propre véhicule lors d'un accident. La formule est destinée surtout aux voitures neuves.

5. Les garanties complémentaires

Les assureurs proposent des garanties complémentaires afin d’obtenir une couverture plus complète en cas d’accident. Vous pouvez choisi une des formules citées ci-dessus :

  1. La garantie "dommages tous accidents" : elle prévoit le remboursement de tout dommage subi par votre véhicule lors d’un choc. Par contre, si la réparation dépasse la valeur du véhicule (, estimée par l'assurance), l'indemnité sera limitée à cette valeur.
  2. La garantie "dommages corporels" : elle permet de mieux vous protéger ainsi que tous les passagers en cas d'accident. Elle couvre les frais de soin, l'incapacité temporaire, l'invalidité et le décès.
  3. La garantie "protection juridique" : la compagnie d’assurance s'engage à prendre en charge votre défense si vous êtes poursuivi devant un tribunal ou si vous êtes soumis au retrait du permis de conduire.

Il existe des différences en termes de rapport qualité / prix entre les assurances présentes sur le marché. Pensez à comparer les devis proposés ainsi que le contenu de chaque garantie

Quelles conditions respecter pour être couvert ?

D’autres points sont à considérer afin d’être bien assuré/e de bénéficier de l’assurance :

  1. Conduire avec des papiers en règle : en cas d’accident, si le conducteur responsable n’a pas l’âge requis et n’est pas titulaire de l’assurance, la compagnie d’assurance pourrait refuser de prendre en charge les dommages subis, et/ou de réclamer le remboursement des sommes versées aux victimes.
  2. En cas de prêt de véhicule : l’assurance couvre généralement son propriétairetitulaire. Si l’utilisateur occasionnel ou conducteur secondaire de la voiture cause un accident, c’est l’assurance du propriétaire qui prend en charge les dommages.

6. Attention aux contrats d’assurance en ligne

  1. Faites vos recherches sur plusieurs sites différents : certaines annonces sont peu transparentes, et cachent des détails importants, tels que la limitation dans votre zone de déplacement, la possibilité d'avoir un véhicule de remplacement ou la protection contre les incidents à l'intérieur et à l'extérieur de la voiture.
  2. Soyez vigilant sur la nature des garanties proposées, car elles ne sont pas toutes obligatoires. Lorsqu’une compagnie offre un tarif beaucoup plus bas que les autres assureurs, cela pourrait signifier qu'elle ne vous protège pas comme vous le désirez. Vérifiez le montant de la franchise et les délais de remboursement, car ces deux paramètres peuvent faire varier le tarif de votre assurance.
  3. Signez de préférence votre contrat d'assurance en début de mois. Certaines compagnies vous feront payer un mois complet même pour une souscription en fin de période.

Si vous n’êtes pas sûr de l’offre en ligne ou si vous avez besoin d’informations supplémentaires, Il est plus judicieux de signer un contrat d’assurance dans une agence reconnue.

Nos services