Automobile ce qui va changer en 2018

A partir du 1er Juillet 2018, la limitation de vitesse sur les routes secondaires passera de 90 à 80 km/h. Une mesure qui a fait couler beaucoup d’encre, et a provoqué la colère de nombreux automobilistes.

09.02.2018

Trafic voiture

Pourtant, la baisse de la vitesse n’est pas le seul changement qui va impacter les conducteurs cette année. Radar piéton, bonus-malus écologique, stationnement : certaines mesures ont déjà pris effet en janvier, et d’autres seront mises en place durant l’année. Retour sur les principales nouveautés de 2018.

Les changements au 1er Janvier

voiture électrique

  • Stationnement : Exit le PV classique de 17 €, identique dans toute la France. Désormais, chaque ville définira le montant du “Forfait post-stationnement”. Les amendes varient beaucoup d’une ville à l’autre, entre les 16 € à Nice et les 60 € dans le centre de Lyon.

Ce forfait sera minoré, comme les PV classiques, si l’usager s’en acquitte rapidement. Là encore, ce sont les villes qui décideront du délai laissé à l’automobiliste pour que ce dernier puisse minorer son amende.


  • Permis de conduire : Lors de la préparation du permis de conduire, le candidat devra désormais être sensibilisé aux bases des premiers secours. Cet apprentissage devra également être validé lors de l’examen.

  • Bonus-Malus écologique : Le barème du bonus-malus écologique pour l’achat d’un véhicule a été modifié en ce début d’année. Tout d’abord, le bonus de 1000 € pour les voitures hybrides a été supprimé. Seule l’aide de 6000 € accordée pour l’achat d’un véhicule électrique neuf a été maintenue. Le malus, lui, augmente, et les véhicules taxés sont plus nombreux. Un véhicule est désormais taxé à partir de 120g/km d’émissions carbonées, contre 127g/km en 2017. Le montant du prélèvement maximum passe de 10 000 € à 10 500 €.

Les mesures à venir en 2018

  • Baisse de la limitation de vitesse : au 1er juillet 2018, la limitation de vitesse passera donc à 80 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central. Une mesure dont l’objectif annoncé est “d’épargner une vie par jour”, selon les mots d’Edouard Philippe. La première expérimentation à ce sujet remonte à 2014, mais n’avait pas été généralisée.

  • Radar Piéton : l’année 2018 devrait être celle de l’avènement des radars destinés à sanctionner le non-respect de la priorité aux piétons. Cette verbalisation par vidéo est actuellement à l’essai dont certaines villes, dont la Grande-Motte, dans l’Hérault. Ces radars pourront être rapidement déployés, puisque leur installation peut être directement supervisée par les communes.

  • Ethylotest anti-démarrage : Le gouvernement a également annoncé que les conducteurs ayant perdu deux fois leur permis pour alcoolémie ne pourront se remettre à conduire qu’en s’équipant d’un éthylotest anti-démarrage. La voiture ne démarrera que si le conducteur est en état de prendre le volant.

Certaines mesures annoncées en conférence de presse, à l’issue du Comité Interministériel pour la Sécurité Routière (CISR), ne prendront effet qu’en 2019. Parmi les mesures les plus commentées, la possibilité d’un retrait de permis pour usage du portable au volant, si une autre infraction est commise en même temps. Notons aussi que le gouvernement envisage un système pour récompenser les conducteurs exemplaires, qui possèdent leurs 12 points de permis.

Nos services