Les métiers du futur dans l'industrie automobile en France

L’industrie automobile connaît d'importants changements qui définiront les métiers du futur. Découvrez quelles seront les compétences les plus recherchées dans les années à venir.

08.06.2018

metiers du futur automobile

Le secteur automobile a connu une forte évolution et des profils de métiers innovants, encore peu demandés il y a cinq ans, sont maintenant très recherchés. Des voitures toujours plus connectées et autonomes ainsi que des technologies de plus en plus sophistiquées contribuent à la création de nouveaux emplois en France et ailleurs. Voici une sélection des profils les plus recherchés actuellement.

1. Nouveaux métiers d'ingénieur

Ingénieur informatique pour les voitures à conduite autonome

Le marché des voitures autonomes est en pleine expansion dans le monde entier. Les fabricants sont à la recherche d’ingénieurs informatiques spécialisés dans le développement des algorithmes, l’insertion d’ordinateurs de bord, l’évaluation, la gestion et la transmission des données (p.ex. des capteurs du véhicule), etc. Il s’agit d’un mélange de l’électronique, de la technique automobile ainsi que de l’informatique (la robotique en représente une part significative) visant à construire et programmer des véhicules autonomes, ou en d’autres termes, des VGA (Véhicule à guidage automatique) sans conducteur.

Ingénieur automobile

La conception de nouvelles techniques automobiles doit s’accompagner d’un changement et d’une optimisation du système de production. L'ingénieur industriel spécialisé dans la technique automobile a pour mission de superviser les projets d’optimisation, de coordonner les recherches et d’adapter les systèmes et fonctionnalités mécaniques et industriels. Le développement de l’automatisme en fait partie tout comme la gestion du système intégral soumis à un processus constant de modification.

Ingénieur de tests

Un ingénieur de tests exerce une fonction clé dans le développement de nouveaux véhicules et il travaille en étroite collaboration avec les développeurs et les constructeurs. Il est doté de connaissances techniques, électroniques ainsi qu’en normes et prescriptions légales (en ce qui concerne le plafond d’émission, la valeur de consommation, la puissance du moteur etc.) des pays où le constructeur a son activité. Sa mission est de créer des tests qui servent à l’évaluation du respect des réglementations afin de garantir que la nouvelle voiture correspond aux standards actuels.

2. Nouvelles professions dans le secteur automobile en relation avec l’environnement

metiers du futur automobile

Expert en production et développement durables

Face aux problématiques environnementales, l’industrie automobile s’inspire de nouveaux modèles comme l’économie circulaire, et recrute davantage d’experts en développement durable. Ceux-ci conseillent les entreprises et fabricants afin d'optimiser le rendement de la production sans nuire à l'écosystème et d’adapter tous processus aux standards de gestion environnementale ISO 140001.

Ingénieur en propulsions alternatives

L’industrie automobile française et étrangère est constamment à la recherche des systèmes de propulsion alternatifs afin de mieux respecter l'environnement et créer une nouvelle branche industrielle à la fois. L'apparition des voitures électriques n’a marqué que son début et représente l’électrification de la propulsion en général. Les entraînements hybrides, à base d’hydrogène, d’éthanol ou de gaz naturel comptent parmi les projets à réaliser à venir figurent comme domaines d’activité de ce type d’ingénieur.

3. Champ de travail : secteur automobile numérique

Développeur web

Les véhicules d’aujourd’hui ressemblent de plus en plus à un grand ordinateur mobile. De nombreuses fonctionnalités sont automatisées et l’importance du logiciel intégré se fait sentir progressivement. Les voitures intelligentes de l’avenir fourniront aux consommateurs des informations personnalisées en temps réel afin d'optimiser l'utilisation du véhicule. Pour y arriver, des développeurs spécialisés dans la création de programmes web pour les systèmes informatiques des automobiles élaborent des logiciels avec les langages appropriés.

Analyste des données

Les données recueillies par les constructeurs automobiles sont indispensables pour l’optimisation des technologies et des fonctionnalités, notamment dans le domaine de la conduite autonome. La fonction de l'analyste des données consiste à élaborer et interpréter ces informations à l'état brut afin d’en tirer les conclusions sur les modifications nécessaires et possibles à l’avenir. Il dispose de connaissances en mathématiques, statistiques, et d’une expertise dans le secteur automobile.

Expert en design numérique

Les voitures modernes sont toutes dotées d'un système d'interface. Au fur et à mesure que la technologie et l’autonomisation des voitures progressent, le nombre et les capacités de ce type de système augmenteront. Le but sera de faciliter la conduite et de la rendre plus automatique, tout en fournissant un logiciel complexe, mais intuitif à l’usager. Les experts en design numérique veillent donc au maniement facile des systèmes en question et créent des interfaces simples et efficaces qui facilitent l'interaction homme-machine.

4. Quelles sont les qualifications requises pour ces professions ?

Formation pour les nouveaux métiers

Expert en design numérique

  • BTS Design Graphique, option Communication et Médias
  • Licence en Design Interactif
  • Master en Design, Tangible UX Design et Immersive UX Design

Ingénieur informatique pour les voitures à conduite autonome

  • Diplôme d'Ingénieur en Informatique s
  • IRS possédant un DESS, DEA ou Master scientifique
  • IR possédant un diplôme bac+2 et expérience professionnelle d'ingénieur

Expert en production et développement durables

  • BTS Développement Durable
  • Licence en Développement Durable
  • Master en Développement Durable

Développeur Web

  • BTS en informatique
  • DUT en informatique
  • Bac+5 en ingénierie
  • Master en Informatique, Développement Web, Mobile et Logiciel

Analyste des données

  • Diplôme d'Ingénieur en Informatique
  • Master en Marketing
  • Mater en statistique
  • À part la formation, de bonnes connaissances spécifiques dans le secteur de l'automobile sont requises

Ingénieur en propulsions alternatives

  • Bac+5 en ingénierie énergétique

Ingénieur industriel

  • Bac+5 dans une école d'ingénieur généraliste
  • L'EPF offre une formation de deux ans en anglais en « Engineering & Management »

Ingénieur de tests

  • Bac+5 dans une école d'ingénieur généraliste

Cette liste n’est pas exhaustive. Selon les circonstances, il est également possible d’entrer dans le secteur automobile avec une autre formation (voire une formation à l‘étranger), ou un titre différent.

5. Conclusion : comment choisir son parcours ?

Le secteur automobile est en constante évolution et se diversifie de façon continue. Il s’ouvre davantage à d’autres domaines de travail, tels que l’informatique et le développement durable, augmentant ainsi considérablement l’offre et la quantité de postes à pouvoir. Il s’agit d’une branche industrielle traditionnelle et moderne à la fois avec des carrières professionnelles variées et innovantes. Si vous vous intéressez à la fois pour la technologie et l’industrie automobile, l’un de ces métiers est peut-être fait pour vous !

Découvrez la page carrières d'Auto1.

Les plus lus

Nos services