Estimation en ligne gratuite
Nos principales agences

Paris - Lyon - Toulouse - Nantes - Bordeaux - Lille

images/locations-france.png

Difficile de vendre sa voiture ? Voilà la solution !

Vous le savez sûrement, assurer rapidement le rachat d’une auto au meilleur prix représente souvent de nombreuses difficultés pour les particuliers. Entre négociations à répétition, arnaques potentielles et formalités administratives incessantes, vous pouvez rapidement être déboussolé. Heureusement, vendezvotrevoiture.fr propose un service entièrement gratuit, transparent et sans engagement pour vendre sa voiture au plus vite.

En l’espace de 24 heures, vous avez la possibilité de finaliser intégralement la cession de votre quatre-roues, procédures post-vente comprises. Nous vous offrons une assistance pro et complète, adaptée à vos besoins ! Toutes nos prestations sont sans frais ni engagement, vous permettant de profiter librement de nos avantages.

  • Vous recevez votre argent instantanément une fois l'achat conclu.
  • Notre service est 100% gratuit pour vous.
  • Nous nous chargeons de toutes les formalités administratives et vous envoyons la confirmation.
Cela fonctionne ainsi
1. Evaluation

Lors du rendez-vous, notre expert examinera votre voiture en détails.

2. Paiement

A la suite de l'examen, nous vous proposerons un prix définitif de reprise.

3. Formalités liées à la cession

Nous nous occupons des formalités administratives auprès de la préfecture et votre virement est fait sous 24-48h.

Notre expertise
Appelez-nous tout simplement !
Disponible du lundi au vendredi de 09h00 à 21h00, le samedi de 09h00 à 19h00
Contactez-nous

0800 730 052

Témoignages de nos clients
Estimez votre voiture maintenant :

Vendre voiture : rapidité & simplicité - Nos services près de chez vous  :


Vendez votre voiture - Les alternatives et modalités

Comment vendre sa voiture de la meilleure manière possible ? Tout propriétaire souhaite céder son automobile rapidement et à bon prix. Il existe différentes manières de procéder, mais bon nombre d’entre elles sont peu avantageuses. Internet a favorisé l'essor d'un nouveau canal, le rachat immédiat ! Un site comme vendezvotrevoiture.fr vous permet de faire reprendre votre quatre-roues, même en panne, accidentée et hors d'usage. Le principe est simple, vous avez une voiture à vendre ? Vous faites estimer gratuitement votre voiture en ligne grâce à un outil de cotation facile d’utilisation et intuitif. En quelques clics, après avoir renseigné les caractéristiques de votre voiture (munissez-vous de votre certificat d'immatriculation avant), vous obtenez un montant indicatif calculé en temps réel et selon les prix du marché.

Bouclez la cession, mais pas à n'importe quel prix !


Cette première évaluation n'est pas figée. La raison est simple. la cote de votre voiture est déterminée sur les simples indications du kilométrage, de l'âge et du modèle. Une voiture âgée peut être cependant en bien meilleur état qu'un véhicule plus récent. L'âge comme les kilomètres ne représentent pas un critère rédhibitoire. En clair, si vous avez régulièrement entretenu votre voiture, à l'intérieur comme à l'extérieur, vous avez de fortes chances de la faire reprendre à un prix supérieur à sa valeur vénale. C'est la raison pour laquelle une deuxième expertise, plus poussée, va s'avérer nécessaire. Une intéressante plus-value peut vous surprendre !

Pour la deuxième étape du processus, vous êtes invité à vous rendre dans l'une des 65 agences de vendezvotrevoiture.fr réparties partout en France. Sur place, vous bénéficiez d’une inspection supplémentaire destinée à définir un prix de rachat définitif et des plus précis. Celle-ci est sans frais ni engagement. Le rendez-vous avec un spécialiste auto va permettre d'affiner la cote qui vous a été donnée. Bien évidemment, plus votre voiture est en bon état et bien entretenue, plus sa valeur vénale sera élevée. Soyez rassuré, quelle que soit son allure, votre quatre-roues a toujours de la valeur.
Si vous acceptez le prix de revente proposé, vous recevrez un virement direct sur votre compte dans les 24 heures. Notez que faire expertiser votre automobile ne vous oblige pas à procéder par la suite à sa vente. Le rachat immédiat par vendezvotrevoiture.fr offre divers avantages. Une simplicité et rapidité de transaction. Vous évitez aussi d'être confronté à des acheteurs peu scrupuleux. Enfin, le véhicule est repris quel que soit son niveau d’usure et même si vous souhaitez réaliser la vente d'une voiture en cours de financement. Vous n'avez pas besoin de justifier d'un contrôle technique récent comme c'est l'usage lors d’une transaction de particulier à particulier. Un site comme vendezvotrevoiture.fr propose une méthode sûre et efficace qui permet de vendre sa voiture sans perdre de temps, sans déposer d'annonce, avec à la clé un paiement sous 72 heures.

Comment programmer un entretien ?


Pour nous retrouver, il vous suffit de prendre rendez-vous en ligne ou par téléphone. Pour localiser l’antenne la plus proche de chez vous, remplissez simplement le rapide formulaire qui vous est présenté après la cotation. En quelques secondes, notre dispositif vous indiques les agences à proximité ! L’annulation est gratuite.
- Si vous désirez le rachat d’un véhicule non roulant, signalez-le avant la prise de rendez-vous. Un conseiller vous rappelle pour mettre en place avec vous l'enlèvement de votre voiture.


1. Vente de voiture - Les différentes solutions pour céder son quatre-roues


➜ De particulier à particulier


Si vous êtes par nature bon vendeur, si vous savez négocier sans vous laisser impressionner et surtout si vous avez le temps, cette formule peut vous convenir. Vous pouvez donc parfois faire reprendre votre véhicule au montant que vous souhaitez. Ne nourrissez cependant pas trop d'espoir en ce sens car les acquéreurs potentiels se renseignent sur les prix du marché et ont la fâcheuse tendance à sous-évaluer les automobiles.
Quant aux petites annonces sur des sites spécialisés ou presse locale, elles sont simples mais non dénuées de risques. Tomber sur un acquéreur indélicat qui règle avec un chèque sans provision, ou prend la fuite après avoir essayé le véhicule, sont des mésaventures qui arrivent lorsque le vendeur ne prend pas suffisamment de précautions.
L’aspect administratif fait également partie des inconvénients. Choisir de céder son bien à un particulier signifie qu’une longue procédure légale s’en suit. Vous serez dans l’obligation de fournir un certain nombre de document dont : la preuve de contrôle technique, la déclaration de cession et le certificat de non-gage.
Par ailleurs, cette méthode de revente ne permet pas le rachat d’un véhicule accidenté, à moins de procéder à une cession pièce par pièce. La preuve de CT impose généralement des réparations. Seuls des sites spécialisés comme vendezvotrevoiture.fr acceptent la vente de voitures en mauvais état.

➜ Les concessionnaires auto


Le rachat de votre automobile par un concessionnaire est rapide et vous évite toute tracasserie administrative. Toutefois, Il y a de forts risques que la reprise ne se fasse pas au montant désiré ou ne se fasse pas du tout. Ce type de repreneur accepte uniquement certains modèles et en bon état. Par ailleurs, la revente est souvent subordonnée au rachat d'un quatre-roues neuve parmi la gamme proposée par le concessionnaire. Cette formule est donc intéressante à condition que vous envisagiez de changer de véhicule au profit d'un modèle de même marque.

➜ La reprise par un mandataire auto


Le mandataire auto agit en qualité d'intermédiaire sous mandat pour le compte de clients particuliers. Il négocie en France et à l'étranger (principalement dans l'Union Européenne) auprès de concessionnaires, fournisseurs et distributeurs automobiles.
La revente de votre véhicule à un mandataire auto n’est pas conditionnée à l’achat d’un quatre-roues neuf. La reprise par est par ailleurs fiable et les démarches administratives lui incombent.
Cependant, ils déduisent généralement des frais élevés pour remise en état de l’auto. Le montant de la revente est ainsi souvent en-dessous du prix du marché.

➜ Les banques et les assurances rachètent-elles aussi les voitures ?


Les assurances peuvent dans certains cas racheter votre voiture. Cette possibilité intervient notamment dans le cadre de la procédure de véhicules économiquement irréparables (VEI). Cette formalité a été mise en place pour renforcer la sécurité routière en empêchant de faire circuler un quatre-roues qui présenterait de potentiels dangers.

Les banques, si elles proposent pour la plupart des crédits auto très avantageux, ne gèrent pas la reprise des voitures d'occasion. Le seul cas où les établissements bancaires ou de crédit reprennent les automobiles usagées est la situation de faillite ou de saisie. Lorsque les prêts sont impayés, le véhicule gagé est saisi.


2. Comment vendre son auto dans les règles ?

Je vends ma voiture, mais je ne connais pas les réglementations qui encadrent cette démarche. Si vous optez pour une reprise auprès d’un particulier, il y a de nombreuses choses à savoir et effectuer. La revente de véhicules d'occasion est un domaine où les contentieux sont variés et fréquents. Les informations ci-dessous intéresseront tout particulier qui envisage de céder son quatre-roues sans pour autant passer par un service pro.


Sachez que vendezvotrevoiture.fr vous garantit une prise en charge administrative totale, ainsi qu’une entière protection légale.

➜ Comment la législation protège-t-elle les vendeurs de voitures d'occasion ?


Selon l'article 1641 du Code Civil, le vendeur peut s'exonérer de la garantie des vices cachés s'il mentionne en toutes lettres sur le contrat de cession que son véhicule est « vendu en l'état et sans garantie ». Cette clause n'est valable que dans les transactions entre particuliers. Elle sera cependant écartée si l'acheteur prouve que le vendeur connaissait les vices du véhicule avant la vente.
Contrairement à une idée reçue, la clause « vendue en l'état » ne suffit pas totalement à exclure la garantie des vices cachés. L'acquéreur dispose d'un délai de 2 ans à partir de la découverte d'un vice caché pour engager une action. Cependant la loi prévoit que lorsque le vendeur est une personne privée, celui-ci a pu légitimement ignorer l'existence de ces vices au jour de la cession. La loi le protège uniquement lorsque les défauts sont :

- Postérieurs à la vente.
- Apparents.
- Mineurs.
- Signalés par le vendeur avant la vente.
- Liés à une usure normale.
- Liés à une mauvaise utilisation de la voiture, à un manque d'entretien.

De même, on ne peut parler de vice caché si le véhicule a, par le passé, fait l'objet de réparations importantes mais réalisées dans les règles de l'art et si elles ont permis au quatre-roues d'être utilisé pendant de nombreuses années.

➜ La protection juridique


Lors d'un litige pour un problème lié à un rachat auprès d’un particulier, les vendeurs peuvent recourir à la protection juridique. Il s'agit d'un service d'assistance dédié aux litiges non couverts par le contrat d'assurance de l’automobile qui sont, eux, assurés par la responsabilité civile. La protection juridique vous protège en cas de vice non connu lors de la reprise, qui ferait l'objet d'un dépôt de plainte, d'un chèque sans provision ou d'une infraction commise par l'acheteur après la vente. C'est notamment le cas si le revendeur ne déclare pas la cession à la Préfecture et que l'acquéreur ne procède pas au changement de carte grise (l’ancien propriétaire risque de payer les éventuelles contraventions de l'acquéreur).

➜ Les clauses de contrat


Au moment de finaliser la vente d'une voiture, l'article 5 - alinéa 2 du décret n° 78-993 du 4 octobre 1978 prévoit que vous devrez remettre à l'acheteur un contrat écrit comportant les informations obligatoires suivantes :

- Nom, adresse, numéro de carte d'identité (ou autre pièce d'identité) et les numéros de téléphone des deux parties.

- La description détaillée du véhicule : marque, modèle, numéro de châssis, kilométrage, année, certificat de visite au contrôle technique, certificat d'immatriculation.

- Les déclarations sur les défauts ou dommages, toute utilisation commerciale du quatre-roues dans le passé (taxi, voiture de location, etc.), toutes les informations concernant les pièces changées comme le moteur ou la boîte de vitesses y compris le kilométrage.

- Lieu, date et signatures des deux parties.

➜ Les éléments à prendre en compte lors de la signature du contrat

- La mention du mois et de l'année de la première mise en circulation.
- L'indication du kilométrage total parcouru depuis cette mise en circulation dans le cas où il s'agit d'une auto achetée neuve par le vendeur ou d'une voiture dont le kilométrage réel peut être prouvé par le vendeur). Si le vendeur ne peut être certain du kilométrage (c'est le cas lorsque le véhicule a été détenu par différents propriétaires), l'indication du kilométrage parcouru doit être remplacée par le nombre de kilomètres inscrits au compteur suivi de la mention "kilométrage non garanti".
- L’ancien propriétaire vend le véhicule dans l'état accepté par l'acquéreur. Cela signifie qu'après la reprise le vendeur est dégagé de toute responsabilité, hormis accord contraire avec l'acquéreur.
- Le contrat est soumis au droit français.


3. Quelles informations divulguer ?



➜ Si vous décidez de céder votre bien à un particulier, vous devrez également garantir que :


- La voiture fournie est votre propriété, libre de toutes charges et restrictions.
- Le véhicule n'est pas accidenté ni importé.
- Le quatre-roues est équipé du moteur d'origine.
- L’auto ne présente pas d'autres défauts connus.
- Le certificat de visite au contrôle technique soit valable.

➜ Que mentionner dans une petite annonce et lors de la conversation avec l’intéressé ?


Si vous choisissez la cession à un particulier, il vous faudra rédiger une petite annonce. Toutefois, ce n’est pas si simple ! À la différence d’un service pro tel que vendezvotrevoiture.fr, les personnes privées sont imprévisibles et très exigeantes. Afin d’éviter les complications, certaines règles de format sont donc à respecter. Pour mettre un véhicule en vente, la publication doit être la plus précise possible et mentionner :

- Une ou plusieurs photos
- La marque
- Le modèle
- Le mois et l'année de la première mise en circulation
- La version
- L'énergie et la puissance
- Le kilométrage précis
- La validité du contrôle technique
- L'entretien réalisé, les conditions de remisage (garage, box...)
- Les impacts éventuels sur la carrosserie
- Les heures pour être contacté et les moyens de contact (mail, téléphone)
- Tous les détails, même secondaires, peuvent être mentionnés (pneus neufs, freins refaits...)
- Voiture fumeur ou non fumeur
- Nombre de propriétaires antérieurs
- Le prix

Quelques autres aspects sont à prendre en compte, pour vendre votre voiture d'occasion. Les mots-clés et les descriptions courtes sont préférables. N'oubliez pas d'ajouter des qualificatifs pour indiquer la rapidité à laquelle vous voulez vendre. A titre d'exemple :

- Urgent : indique généralement que vous souhaitez vendre rapidement (déménagement, etc.) et êtes disposé à faire un effort sur le prix.
- Négociable ou à débattre : signifie que l'acheteur peut négocier.
- Ferme : permet de repousser les tentatives de pourparlers. Ce terme indique que vous n'êtes pas pressé de céder votre automobile et que vous désirez, en priorité, obtenir le montant indiqué.

➜ Vous avez perdu les papiers du véhicule - Comment le vendre ?


Dans le cas où vous avez égaré le certificat d'immatriculation ? Vous devrez demander un duplicata de ce document auprès de la Préfecture.
Il vous faudra remplir une déclaration de perte ou de vol et fournir :
- Une demande écrite de duplicata du certificat d'immatriculation
- Une pièce d'identité
- Un justificatif de domicile de moins de 3 mois
- Un extrait du K bis (uniquement pour les véhicules d'entreprise)

Toutes ces tracasseries administratives et le souci de respecter la légalité vous effraient ? Pas de panique, vous avez la possibilité d’éviter ces difficultés. Vendezvotrevoiture.fr vous offre son assistance intégrale et gratuite. Grâce à notre service de rachat immédiat, toutes les démarches et le processus légal sont 100 % pris en charge. Vous n’avez à vous préoccuper de rien ! Les seules documents à apporter sont les suivants : votre pièce d’identité, permis de conduire et carte grise. Même après avoir signé le contrat de cession, aucune étape post-vente ne vous attend. Recevez votre paiement sous 72 heures et voilà tout !
Sachez que nous vous assurons une reprise légalement conforme et sans risque de litige.

Vendezvotrevoiture à l'international :

Nos services :