Les 10 jeux vidéo de voiture qu'il faut avoir chez soi

Le jeu vidéo est une forme de divertissement de plus en plus populaire dans notre société. La raison en est sûrement sa diversité de thématiques, de gameplays et de supports.

03.03.2016

Jeux vidéo de voiture

Assez logiquement, ces jeux vidéo reflètent une part de notre civilisation, on peut en trouver sur tout et n’importe quoi. Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, ce sont les jeux vidéo de voitures ! En faire la liste prendrait évidemment bien trop de temps, mais nous avons néanmoins décidé de vous livrer notre sélection des incontournables, à avoir absolument chez soi.

1. Mario Kart, l’indétronable

Evidemment, l’incontournable des incontournables en matière de jeux vidéo de voiture, c’est le géant Mario Kart ! A l’origine, le jeu est un spin-off de la célèbre série Super Mario. Néanmoins, devant l’engouement qu’il a suscité, Nintendo s’est décidé à réitérer l’expérience et en est aujourd’hui à la huitième version, plus de vingt ans après la sortie du premier opus. Le principe est bien simple, vous sélectionnez votre avatar de conduite, parmi les personnages de l’univers de Super Mario, et vous faites la course avec les autres personnages, sur différents circuits. Des objets issus de ce même univers vous permettent d’attaquer vos concurrents, comme les carapaces de tortues, ou les peaux de banane. Le jeu est également très populaire grâce à son mode multi-joueurs.

Les + : Ce jeu révèle tout son potentiel quand il est joué à plusieurs.

Les - : La version 8 propose pour la première fois du contenu payant.

2. Grand Theft Auto, le jeu des vilains garçons

Tout aussi indispensable, bien que beaucoup moins consensuel que Mario Kart, GTA est un excellent jeu vidéo d’aventure. Nous quittons donc ici le monde de la course pour incarner un malfaiteur qui parcourt une ville, ou un Etat, pour effectuer des missions et commettre des vols à main armée. Le joueur peut ainsi conduire n’importe quel véhicule, qu’il arrive à voler, et se faire un nom dans le milieu des gangsters du jeu. Tout aussi apprécié des amateurs de jeux vidéo, GTA en est aujourd’hui à sa cinquième version. Il est toutefois assez controversé dans l’opinion publique à cause des scènes et des incitations à la violence qu’il donne à voir.

Les + : les voitures sont une part importante du jeu, mais ce n’est pas là tout son intêret, qui réside principalement dans son scénario.

Les - : le jeu déclenche bien souvent de grosses polémiques qui pourraient mener à l’interdire aux moins de 21 ans.

3. Need for speed, pour les pilotes de haut niveau

Need for speed, c’est LE jeu vidéo de course par excellence. A la différence des autres jeux, celui-ci permet au joueur de faire des courses dans une ville, au lieu du traditionnel circuit. En conséquence, le joueur crée son propre parcours. Il est également possible de partir à la découverte du terrain. L’idée, c’est surtout de ne pas se faire arrêter par la police - sauf quand vous l’incarnez, et devez alors attraper les délinquants. Le point fort du jeu ? Il propose de conduire des voitures qui existent vraiment et qui font rêver les amateurs d’automobiles de luxe, comme la Bugatti Veyron ou la Lamborghini Reventon.

Les + : Le joueur peut customiser et tuner ses véhicules de façon bien plus poussée que sur aucun autre jeu.

Les - : Need for Speed a été adapté en version cinématographique mais fut un échec commercial et artistique.

4. Gran Turismo, le grand classique

Gran Turismo est évidemment bien connu des joueurs de PlayStation. La première version de ce jeu de course est sortie en 1997 au Japon, et en 1998 en Europe et aux Etats-Unis. Depuis, Polyphony Digital a mis au point six autres versions (la dernière, Gran Turismo 7, est toujours en développement). Ce qui a suscité l’engouement du public pour ce jeu, c’est en premier lieu son réalisme virtuel, ainsi que la profondeur des sensations de pilotage. Le principe, c’est de faire avancer la carrière de votre avatar en passant des épreuves pour débloquer des éléments dans le jeu. Vous gagnez également de l’argent, pour pouvoir vous acheter des véhicules de plus en plus impressionnants.

Les + : Il s’agit du jeu le plus vendu sur PlayStation, c’est bien la preuve qu’il vaut le détour !

Les - : La visualisation des dégâts sur les véhicules est assez mal réalisée, alors que les fans attendent une update depuis longtemps.

5. Burnout, pour les brise-fer

A mi-chemin entre le jeu de course classique et GTA, Burnout est surtout connu pour ses crashes plutôt impressionnants et ses accélérations fulgurantes. Les véhicules proposés à la conduite enchantent tous les amateurs de belles mécaniques graphiques. Ce jeu a par ailleurs un concepteur plutôt célèbre, Hideki Konno, créateur de Mario Kart ! Burnout est également une série, comprenant 9 versions. La dernière version, Burnout Crash !, est sortie en 2011. Ce n’est pourtant pas notre préféré, puisque nous avons un faible pour Burnout 3 : Takedown.

Les + : Comme le mode privilégié est celui de l’arcade, les commandes sont assez simples à comprendre et accessibles à un large public.

Les - : Le jeu a du mal à se renouveler et la dernière version, Burnout Crash ! a finalement abandonné la course pour se concentrer sur la destruction routière.

6. Crash Nitro Kart, spécial nostalgie

Tous les enfants de la génération Y qui ont eu la chance de se voir offrir une PlayStation dans leur jeunesse ont, un jour, joué à Crash Bandicoot. Forte du succès du jeu de plates-formes, l’entreprise Naughty Dog a continué sur sa lancée florissante en lançant le spin-off Crash Nitro Kart. Cette nouvelle édition combine ainsi le mode course et le mode plates-formes, puisque le but du jeu est de délivrer le clan Bandicoot, enlevé par l'empereur Velo XXVII. Plusieurs options sont proposées au joueur, qui peut choisir entre se contenter de faire la course, que ce soit dans un tournoi ou dans des “contre-la-montre”, ou mener l’histoire à son terme. Comme dans Mario Kart, les participants peuvent récolter des objets spéciaux sur leur chemin pour éliminer ou freiner leurs opposants.

Les + : Le jeu est doté d’un mode arène, qui donne au joueur la possibilité de composer ses propres arènes.

Les - : Il peut avoir tendance à saccader de manière épisodique sur PlayStation 2.

7. F-Zero, le pionnier

Vous possédez encore une Super Nintendo quelque part chez vous ? Alors vous avez peut-être encore la chance de pouvoir jouer à F-Zero ! Les amateurs de jeux de course futuristes le savent, F-Zero est la référence en la matière. Même si les graphismes peuvent sembler avoir pris un petit coup de vieux, les sensations sont toujours là. Imaginez-vous au XXVIe siècle, sur Terre, alors que notre civilisation est depuis longtemps ouverte sur l’Univers, commerçant et échangeant avec les autres planètes de la galaxie. C’est dans cette ambiance que les personnalités les plus riches de l’univers organisent un grand prix pour se distraire de leur ennuyeuse opulence. Malgré les difficultés de parcours, gagner ce grand prix est une distinction incomparable, ce qui le rend très apprécié.

Les + : Ce jeu fut le premier à utiliser le mode 7, qui fait pivoter l’arrière plan avec des rotations et des zooms, lui donnant plus de fluidité que ses prédécesseurs.

Les - : Les versions modernes n’arrivent pas à la cheville de l’original sur Super Nintendo.

8. Crazy Taxi, l’indémodable

A l’origine, Crazy Taxi est un jeu d’arcade sorti en 1999 sur Naomi et en 2000 sur Dreamcast. Depuis on été créées les versions PC, PlayStation 2 et Gamecube. Dans ce jeu, vous incarnez un chauffeur de taxi, à choisir parmi quatre personnages aux caractéristiques variables. Dans sa peau, il vous faut transporter des clients d’un point A à un point B, le plus rapidement possible. Vous recevez aussi des pourboires de la part de votre passager dès que vous exécutez une figure, comme un dérapage, une queue de poisson ou un saut. Ce jeu peut se targuer d’avoir une prise en main instantanée. En plus de ses graphismes plutôt criards, il vous plonge dans un rythme du tonnerre.

Les + : il existe une version secrète qui permet au joueur de piloter un vélo taxi.

Les - : le jeu n’est jamais aussi bon que sur Dreamcast, qui n’est plus en vente aujourd’hui.

9. Colin McRae Rally, en mode rallye

Pas question ici d’oublier les fans de rallye automobile ! Pour nous, il n’y a pas photo, le meilleur, c’est Colin McRae. Le mode de jeu principal est tout simple : les joueurs doivent améliorer leur réputation en gagnant des points au cours d’évènements organisés dans le jeu. En y participant, ils obtiennent également l’attention de commanditaires qui leur font conduire de nouvelles voitures, s’ils piquent leur intêret. Contrairement à ses prédécesseurs, la version Dirt 3, notre préférée, ne porte plus le nom de Colin McRae, champion du monde de rallye en 1995, malheureusement décédé en 2007 à la suite d’un accident d’hélicoptère. Il est, par contre, muni d’un mode gymkhana, qui permet au joueur de gagner des points dans une course d’obstacles en effectuant des figures.

Les + : Le jeu est beau, il est solide au niveau de la technique et la conduite en rallye est plutôt agréable.

Les - : Peut sembler un peu trop sérieux parfois, il se rapproche plus d’un jeu du type Gran Turismo.

10. Sonic & Sega All-Stars Racing, pour faire la course sur iPad aussi

Puisque Mario Kart ne s’est pas encore lancé sur iPad, Sega en profite pour combler ce vide en lançant son propre jeu de kart avec sa star, le célèbre hérisson bleu Sonic. Les personnages les plus mythiques de l’univers de Sega, au nombre de 13, sont ici rassemblés pour s’affronter dans des courses de folie. Très simplement, le but de ce jeu est de terminer les courses à la première place, en s’aidant de divers objets bonus à ramasser. Un mode multi-joueurs est également possible, jusqu’à quatre personnes sans écran partagé.

Les + : L’accent est vraiment mis sur les dérapages, qui donnent au joueur un bonus de vitesse lorsqu’ils sont bien exécutés.

Les - : Sur la version iPad, le mode en ligne n’est pas disponible.

Nos services