GPL - Une alternative écologique à l'essence et au Diesel ?

En France, contrairement à la plupart des pays européens, les véhicules GPL peinent à s’imposer sur le marché automobile. Pourtant, son faible niveau de pollution et son prix à la pompe très bas a de quoi séduire.

15.03.2018

Plein de carburant pour véhicule GPL

En 2016, le parc de véhicules GPL représentait environ 200 000 voitures en France, alors même que ce type de voitures représente 30% des ventes en Italie. En apparence, le GPL a pourtant tous les avantages : il rejette 20% de CO2 en moins que les moteurs à essence, et n’émet aucune particule fine. Nous vous présentons dans cet article les avantages et les inconvénients de ce carburant, ainsi que les cas de figure dans lesquels acheter une voiture GPL est avantageux.

Les véhicules GPL en France

Les modèles GPL représentent une faible part du marché de l’automobile en France. Carburant très prometteur il y a quelques années, le GPL n’a finalement pas conquis les automobilistes français. Selon le Comité Français du Butane et du Propane (CFBP), il y aurait 210 000 véhicules GPL immatriculés sur le territoire français. Une part négligeable par rapport à l’ensemble du marché européen, qui compte environ 7.5 millions de ces véhicules.

La dépense ne devrait pourtant pas être un frein, puisque cela reste le carburant le moins cher. Par ailleurs, une station-service sur sept propose des pompes GPL. Une proportion encore assez faible, mais qui permet un maillage suffisant pour convaincre les consommateurs. Par ailleurs, certains modèles ont des variantes à bicarburation, ce qui signifie qu’ils peuvent rouler à l’essence si vous ne trouvez pas de carburant GPL.

On observe de nombreuses disparités ailleurs en Europe. Ainsi, certains pays sont à la pointe dans le domaine, comme la Turquie et la Pologne, où l’on compte plus de 2 millions de véhicules GPL immatriculés. L’Allemagne, de son côté, en comptait environ 448 000 au 1er janvier 2017. Des pays comme l’Espagne, l’Autriche et la Suisse arrivent en fin de classement. Moins de 10 000 véhicules GPL circulent dans ces pays.

Carburant GPL : Moins cher et plus écologique que l’essence et le diesel

Le GPL présente de nombreux avantages et constitue une bonne alternative à l'essence et au diesel pour des raisons économiques et environnementales. Le faible prix du carburant, notamment, est un argument essentiel pour beaucoup d’automobilistes. En France, actuellement, voici le prix que vous payez au litre selon le carburant :

  • Pour un litre de GPL-c, entre 0.70 € et 1 €
  • Pour un litre de SP95, environ 1.45 €
  • Pour un litre de Gazole, environ 1.37 €

Par ailleurs, le GPL est considéré comme un carburant plus propre, moins polluant que l’essence et le diesel. Il produit 18% de gaz à effet de serre de moins que les moteurs thermiques traditionnels. Enfin, ce carburant n’émet pas de particule fine.

Un bénéfice écologique qui se ressent dans les prix. Une Renault Dacia équipée d’un réservoir à bicarburation coûte au moins 700€ plus cher qu’un modèle standard disposant des mêmes équipements. Cependant, vu le prix du litre de carburant, cela peut être un investissement rentable, selon la fréquence d’utilisation du véhicule.

Dans le contexte des récents scandales liés au diesel, et le nombre croissant de centres-villes interdits aux véhicules les plus polluants, le GPL pourrait retrouver une certaine popularité.

Prime à la conversion et carte grise gratuite

L’échec de cette technologie en France peut s’expliquer par l’absence d’aide emblématique de l’état. En 2008, un bonus à hauteur de 2 000 € avait été mis en place par l’état pour l’acquisition d’un véhicule GPL. 100 000 voitures avaient ainsi été immatriculées sur deux ans. Puis, avec la disparition de ce bonus, les ventes se sont effondrées. Ainsi, seuls 1500 véhicules GPL se sont vendus sur l’année 2015.

Pour autant, il est toujours avantageux d’acheter un véhicule GPL. En effet, tous les modèles bénéficient de la prime à la conversion. Si vous mettez un vieux véhicule polluant à la casse et que vous achetez un modèle GPL en retour, vous pouvez obtenir une prime de 1000 € (2000 € pour les ménages non imposables). Enfin, le certificat d’immatriculation (carte grise) pour un véhicule GPL est gratuit, ou à moitié prix, dans la plupart des régions. Seule la région Centre Val-de-Loire ne pratique pas de réduction pour ces véhicules.

Un bon réseau de stations-services en France et dans le reste de l’Europe

Bien sûr, il est plus difficile de faire un plein de GPL qu’un plein de carburant classique. Cependant, le maillage en France est assez dense pour vous permettre de rouler sans problème. Une station-service sur 7 en France est équipée d’un réservoir GPL. On compte, en Europe, plus de 30 000 stations-services équipées pour l’approvisionnement en GPL. Par ailleurs, la plupart des véhicules fonctionnent à bicarburation : en cas d’absence de stations-services équipées, vous pourrez toujours faire un plein d’essence.

Les cas d’explosions de réservoirs de voitures GPL au début des années 2000 a découragé de nombreux automobilistes dans cette période. Pourtant, les réservoirs GPL ont été largement modifiés depuis et ne sont pas plus dangereux que les autres.

Les inconvénients du GPL

Le carburant GPL offre à la fois des avantages et des inconvénients. Parmi les inconvénients, notons :

  • Une consommation supplémentaire par rapport aux carburants classiques
  • Une légère perte de puissance du moteur
  • Réduction du volume du coffre
  • Des types de réservoirs différents selon le pays

Le GPL entraîne généralement une consommation de carburant plus élevée que l’essence et le diesel. Cependant, il faut garder en tête que son coût est plus faible que les autres carburants. Son usage reste donc avantageux.

La plupart du temps, l’installation d’un réservoir adapté se fait à l’emplacement de la roue de secours. Cela implique une perte de volume du coffre. Un autre inconvénient est le manque d’uniformité des réservoirs à travers l’Europe. Lors de vos déplacements dans certains pays, il se peut que vous ayez à utiliser des adaptateurs au moment de faire le plein. On observe également de fortes disparités du prix au litre selon les pays (plus de détails dans la section suivante).

Voyager avec mon véhicule GPL : que faut-il garder en tête ?

En Europe de l’Est, le maillage de stations-services proposant le GPL est très dense. Vous aurez le choix entre un grand nombre de stations pendant votre trajet. Vous pourrez également faire des stocks de carburant à un prix très abordable. La Pologne, par exemple, est un des plus grands marchés de carburant GPL au monde. C’est également le cas en Turquie. Cela se reflète au niveau du prix : la forte concurrence entre les stations services entraînent des tarifs de plus en plus bas. Le prix du litre de GPL en Pologne est d’actuellement de 0.45 € environ.

En revanche, dans certaines destinations touristiques, il est beaucoup plus difficile de rouler avec un véhicule GPL. C’est le cas, par exemple, de l’Espagne, l’Autriche ou encore la Suisse. Le prix du carburant sera plus élevé et les stations-services moins nombreuses. Si vous vous rendez dans un de ces pays, nous vous recommandons de faire le plein avant de passer la frontière, et de vous renseigner au préalable sur les prix du carburant dans le pays de destination.


Prix du carburant GPL en Europe

Important : Ayez toujours le bon adaptateur

Lorsque vous voyagez à l’étranger, gardez en tête qu’il existe quatre normes différentes de réservoirs GPL en Europe, ainsi qu’au Canada et aux Etats-Unis.

  • ACME : par exemple : Allemagne, Belgique, Pologne, Suisse…
  • Baïonnette : par exemple : Pays-Bas, Grande-Bretagne, Pologne…
  • Coupelle : par exemple : France, Hongrie, Italie, Portugal…
  • Connecteur : par exemple : Espagne…
Adaptateur pour réservoir GPL

Vous ne pourrez faire le plein dans le pays de destination qu’avec l’adaptateur approprié. Il faut donc se renseigner et trouver l’adaptateur nécessaire avant le départ. Cela vous évitera quelques déconvenues pendant le voyage.

Dans quel cas équiper son véhicule au GPL ?

Il est possible d’équiper au GPL la plupart des véhicules fonctionnant avec un réservoir à essence. Cela peut même se faire sur un modèle d’occasion, à condition que celui-ci soit en bon état général, et notamment que le système d’alimentation à essence fonctionne correctement. Si la voiture a dépassé les 60 000 kilomètres au compteur, une révision générale s’impose.

L’ajout d’un système GPL sur votre véhicule doit se faire dans un garage spécialisé, et nécessite de laisser votre véhicule quelques jours chez le professionnel. Une fois l’opération effectuée, le modèle doit être présenté à la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) pour vérifier que sa modification est conforme aux critères environnementaux. Il sera alors possible de modifier, auprès de la préfecture, le certificat d’immatriculation du véhicule. Le carburant “Essence” sera remplacé par “E/G” (Essence/Gaz).

Il est également possible d’équiper au GPL une voiture Diesel, mais cette opération nécessite des installations supplémentaires sur le véhicule et peut s’avérer très coûteuse.

Avantages de la conversion au GPL :

  • Conversion possible pour la plupart des moteurs essence
  • Choix entre l’essence et le GPL pour les modèles à bicarburation
  • Un prix au litre moins élevé que l’essence et le Diesel
  • Plus respectueux de l’environnement
  • Un réseau de stations-services bien développé en Europe
  • Une conversion possible pour moins de 2000 €

Pour qui la conversion au GPL vaut-elle le coup ?

La conversion est intéressante pour les automobilistes qui utilisent souvent leurs véhicules. En effet, il faut prendre en compte le coût initial de la conversion. Pour que cette installation soit rentable, il faut donc que le véhicule serve régulièrement : c’est le faible prix du carburant qui peut rentabiliser l’investissement de départ.

Voici quelques critères qui déterminent l’intérêt, ou non, d’une conversion au GPL :

  • Prix actuel du carburant classique
  • Prix actuel du GPL
  • Kilométrage annuel estimé
  • Prix de la conversion

Le GPL : une alternative fiable au carburant classique

Comme expliqué précédemment, le GPL offre désormais un haut niveau de sécurité. Les véhicules sont équipés de soupapes de surpression qui protègent contre le risque d’explosion. En terme de sécurité, le CFBP confirme :

“En cas d’incendie, la soupape dont est muni tout réservoir GPL permet de lâcher la pression vers l’extérieur et empêche l’explosion. Aujourd’hui, le GPL équipe plus de 7,5 millions de véhicules en Europe et plus de 25 millions dans le monde en toute sécurité.”

En conclusion

Le GPL n’a pas encore conquis le marché français. Cela est dû en partie à l’abandon du bonus de 2000 € initialement proposé par l’Etat, en partie aussi au manque de modèles GPL proposés par les constructeurs automobiles. Pourtant, à l’heure où posséder un Diesel est de moins en moins avantageux, le GPL pourrait enfin s’imposer auprès des automobilistes français. Son coût bas, et son faible niveau de pollution, en font une alternative attractive, et les avantages l’emportent nettement sur les inconvénients.

Nos services