Nos conseils pour bien conduire en Russie

Bientôt un an que la Coupe du Monde 2018 de Football s’est déroulé en Russie. Quels sont les règles de conduite à connaître pour conduire en Russie ? Découvrez maintenant tous nos conseils pour un voyage sans accroc en Russie.

02.01.2019

conduire en russie

En plus de s’assurer que vos papiers d’identité sont toujours valides, et de prévoir un budget suffisant, la planification d'un itinéraire approprié et la connaissance des règles de conduite du pays constituent une partie importante de la préparation du voyage. Nous vous présentons nos conseils pour un voyage en Russie avec un véhicule loué sur place, ou votre propre voiture.

1. Préparer l’ensemble des papiers pour aller en Russie

Hors de l’Union Européenne, la conduite et le séjour nécessitent plusieurs documents obligatoires. Mieux vaut lister tous les papiers nécessaires avant le départ et vérifier leur validité. Parmi les éléments à prévoir :

  • Un passeport, encore valide pour au moins six mois
  • Assurance spécifique : veillez à ce que votre assurance couvre un voyage en Russie
  • Le permis de conduire et la carte grise
  • Votre carte vitale
  • Une assurance maladie pour l’étranger (recommandée)
  • Un permis de conduire international (recommandé)
  • La carte de migration, que vous obtenez à l’entrée du pays

Vous obtiendrez la carte de migration à la frontière si vous arrivez en voiture, ou pendant le vol si vous arrivez en avion. Ne la perdez pas : elle est à rendre à la fin de votre séjour dans le pays ! La demande de permis international se fait auprès du gouvernement français. Cliquez-ci pour obtenir plus d’informations et télécharger le formulaire officiel.

2. Règles de circulation routière pour conduire en Russie

Le code de la route en Russie ne diffère pas radicalement du code de la route français. Cependant quelques particularités, sur la limitation de vitesse par exemple, sont à connaître avant le départ.

En centre-ville, la limitation de vitesse classique est de 60 km/h. Hors agglomération, les voitures peuvent rouler jusqu'à 90 km/h et 70 km/h pour les camping-cars. Les autoroutes sont généralement limitées à 110 km/h. Le maillage de stations-services est bien développé en Russie. Cependant, le fonctionnement est un peu différent du système français. Il faut, au préalable, payer un montant fixe pour utiliser une pompe.

Afin d'arriver en toute sécurité et détendu à votre destination, il est conseillé de vérifier à l'avance si votre système de navigation contient également des cartes russes.

Quelques milliers de kilomètres séparent la France de la Russie… Ainsi que quelques différences dans le code de la route ! Par exemple : les autoroutes russes sont à péages, il faut donc prévoir assez d’argent pour pouvoir les emprunter. Autre exemple : le Foreign Office met en garde contre le mauvais état général des rues hors des agglomérations. Il faut donc être particulièrement vigilant lorsque vous conduisez de nuit.

Conduire en Russie est peu coûteux car la Russie est un pays producteur de pétrole : l’essence est donc moins chère qu’en France.

3. Douanes et passages frontaliers

Aux différents postes frontaliers, il n’est pas rare d’attendre une heure, voire plus. Notamment parce que le remplissage de la carte de migration se fait au poste-frontière, ainsi qu’une déclaration d’”importation” du véhicule. Cette déclaration, au même titre que la carte de migration, doit être conservée et rendue au moment de passer la frontière au retour. La perte de ce document entraînera des complications pour quitter la Russie avec votre véhicule.

Un enregistrement est obligatoire après être entré en Russie. Vous devez procéder à cet enregistrement si vous restez dans une des villes concernées pour plus de 3 jours. La plupart des hôtels proposent cependant de prendre en charge la procédure pour leurs clients. Cliquez-ici pour télécharger la brochure du gouvernement des formalités douanières.

Attention au décalage horaire avec la Russie. Le territoire russe s’étend sur plusieurs fuseaux horaires, et il faut les prendre en compte dans votre itinéraire.

4. La location de voiture pour conduire en Russie

Il n’est pas nécessaire de louer une voiture en Russie si vous souhaitez uniquement visiter les grandes agglomérations. Les transports en communs sont suffisants pour vous permettre de visiter Moscou ou Saint-Saint-Pétersbourg. Dans le cas où vous souhaitez vous déplacer de ville en ville sachez que la location de voiture en Russie est très économique.

Vous pouvez louer une voiture en Russie grâce à une compagnie de location internationale en ligne. Il existe aussi de nombreuses compagnie Russes sur place, qui proposent généralement des offres de location alléchantes. Le plus simple est d’utilisé un comparateur en ligne pour vous assurer de trouver la meilleure offre. Le processus de location est simple : vous définissez votre lieu pour récupérer le véhicule et les dates que vous souhaitez.

Une dernière information importante avant de partir : en cas de problème ou d’accident le numéro des urgences en Russie est le 112. Mais ne vous inquiétez pas, si vous êtes bien préparés pour conduire en Russie vous n’en aurez pas besoin !


Les plus lus

Nos services