Sur la route des vacances avec une caravane

L’heure du départ en vacances approche à grand pas ! Tout le monde est très excité d’aller enfin tremper ses pieds dans l’eau ou de profiter du magnifique panorama au creux des montagnes. Peu importe la destination, il y a certaines règles de sécurité à respecter lors d’un voyage avec une caravane. Découvrez tous les conseils à suivre pour partir tranquille et profiter de vos vacances.

08.05.2018

conseils caravane

L’heure du départ en vacances approche à grand pas ! Tout le monde est très excité d’aller enfin tremper ses pieds dans l’eau ou de profiter du magnifique panorama au creux des montagnes. Peu importe la destination, il y a certaines règles de sécurité à respecter lors d’un voyage avec une caravane. Découvrez tous les conseils à suivre et ainsi partir tranquille pour profiter au maximum de vos vacances.

1. Permis de conduire et immatriculation

La bonne nouvelle ici est que vous pouvez utiliser votre permis B pour conduire tant que le poids total autorisé en charge est inférieur ou égal à 3.5 tonnes. Vous pouvez atteler à cette catégorie de véhicule une remorque dont le PTAC est inférieur ou égal à 750 kg. Si le PTAC de la caravane est inférieur à 500 kg, il n’est donc pas nécessaire de la faire immatriculer. Il vous suffira simplement d’apposer une plaque similaire à celle du véhicule tracteur.

2. Signalisation

Selon le code de la route vous devez respecter certaines règles au niveau de l’éclairage et des feux de votre véhicule ainsi que ceux de la caravane. Vous devez notamment allumer :

  • Les feux rouges arrière
  • Les feux d’éclairage de la plaque d’immatriculation
  • Les feux d’encombrement
  • Les feux de position de la caravane

3. Carte grise et assurance

Vous devez obtenir une carte grise pour la caravane en question. De plus, il faut l’assurer au minimum avec la responsabilité civile. Renseignez-vous néanmoins au préalable car dans certains cas, l’assurance de votre véhicule peut couvrir la caravane.

Si la caravane a un poids supérieur à 750 kg alors il faut un contrat séparé de celui du véhicule.

4. Vérification avant le départ

caravane conduite

Les valises sont prêtes, la caravane est chargée et il est temps de partir. Avant toute chose, il est important de bien vérifier que toutes vos affaires sont en sécurité et que la caravane ne se décrochera pas en plein milieu de l’autoroute. Voici une liste de conseils à appliquer avant le départ :

  • La pression des pneus est également à vérifier : ceux de la caravane et du véhicule tracteur. Contrôlez les pneus à chaque fois que vous le pouvez.
  • Répartissez vos bagages dans la caravane, placez les plus lourds au sol. Fermez les vitres, les volets et la porte de la caravane afin que rien ne s’envole lorsque vous serez en mouvement. Rangez à l’abri tout ce qui serait susceptible de se briser.
  • Prévoyez des cales si vous décidez de laisser votre caravane sur un terrain en pente et ne pas vous retrouver dans le fossé au réveil.
  • Ne laissez pas le frein à main de la caravane lorsque vous roulez et vérifiez que les rétroviseurs supplémentaires sont en place sur le véhicule tracteur et que vous pouvez voir ce qu’il se passe à l’arrière de la caravane.
  • Personne ne doit se trouver dans la caravane lorsqu’elle est en mouvement.
  • Vérifiez que le système d’accouplement est bien sécurisé et relié entre le véhicule tracteur et la caravane. Contrôlez également que les feux de la caravane fonctionnent.

5. Circuler avec une caravane

Il est important de respecter certaines règles de sécurité lorsque vous voyagez avec une caravane. Si vous avez l’habitude de conduire une voiture, il faut tout de même un certain temps pour se sentir à l’aise avec une caravane.

  1. Distance de sécurité : elles doivent être plus grandes et maintenues au minimum de 50 mètres par rapport au véhicule qui vous précède.
  2. Distance de freinage : prenez garde au niveau de la distance de freinage puisqu’avec une caravane d’environ 1000 kg elle est augmentée de 30% sur route sèche et doublée sur route mouillée.
  3. Limitations de vitesse : vous devez également respecter certaines limitations de vitesse bien différentes de celle des véhicules. Elle est de 90 km/h sur les autoroutes, 80 km/h sur les nationales et 50 km/h en agglomération.

Enfin, il faut adapter sa conduite aux circonstances. Ne roulez pas trop vite lorsqu’il y a du vent, et soyez prudent lors du dépassement d’un poids lourd ou un autocar et ainsi éviter l’aspiration.

N’oubliez pas que vous perdrez en puissance avec une caravane, mesurez bien les conséquences potentielles d’un dépassement. Attention également à l’oscillation de la caravane, qui viendra perturber de manière considérable votre conduite.

En descente, il est important d’utiliser un frein à inertie afin que la vitesse de la caravane ne soit supérieur à celle du véhicule tracteur. Ne freinez pas brusquement mais de manière progressive. En montée, rétrogradez lorsque vous jugez que c’est nécessaire et ainsi être en régime de croisière afin de préserver le moteur d’une surchauffe.

Equipement obligatoire

Lors d’un accident, vous devez revêtir un gilet réfléchissant lorsque vous vous arrêtez sur la bande d'arrêt d’urgence ou lorsque vous êtes immobilisé sur la chaussée.

Le triangle de sécurité quant à lui doit être placé à une distance de 30 mètres environ du véhicule. Dans certains pays, cet équipement doit être en double. Avant votre départ, vérifiez bien les règles du ou des pays dans lesquels vous allez voyager.

6. Quel véhicule de traction pour une caravane

caravane vacances

Certains véhicules permettent une traction de caravane plus simple que d’autres. Premièrement, il est beaucoup plus simple de conduire un véhicule dont le poids à vide est plus élevé que le poids de la caravane chargée. Un poids équivalent à la caravane chargée fera également l'affaire.

Un véhicule 4 roues motrices renforce l'adhérence à la route en saison hivernale mais n’est pas indispensable. Il suffit d’avoir une conduite adaptée pour pouvoir rouler sereinement. Une suspension rigide permettra d’avoir une conduite plus stable et nette. Un support d’essieu ou un cadre auxiliaire sera de grande utilité.

Enfin, un véhicule possédant un programme “trailer-assist” ou ESP (programme de stabilité électronique) vous aidera à corriger le balancement de la caravane.

Si vous pensez acheter un véhicule plus approprié à la traction de votre caravane, vous pouvez utiliser notre outil de cotation en ligne et obtenir une première estimation du prix de votre véhicule d’occasion.

Il est très important de bien tout vérifier avant votre départ ! Conduire avec une caravane n’est pas chose aisée et le moindre problème peut vite représenter un stress considérable pour vous comme pour votre famille.

Nos services