Conseils pour le soin et l’entretien des jantes en aluminium

Les jantes en aluminium attirent les regards et augmentent la valeur du véhicule. Cependant, pour en tirer le meilleur parti possible, il faut savoir les entretenir de manière appropriée et les faire examiner régulièrement. Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur le soin et l’entretien des jantes en aluminium ainsi que sur les réglementations au niveau des réparations.

21.06.2018

jantes aluminium

Les jantes en aluminium font partie des jantes en alliage léger qui se sont imposées pour quasiment tous les modèles de voitures, tout particulièrement les véhicules neufs. Avec le bon conditionnement, elles mettent n’importe quel type de véhicule en valeur. Mais la corrosion liée à la météo,à la saleté et les rayures suite à un accrochage avec le trottoir peuvent miner le plaisir des propriétaires. Beaucoup de conducteurs considèrent les réparations “maison” comme une solution pleine de bon sens.

1. Avantages et inconvénients des jantes en aluminium

Les principaux avantages des roues en alliage léger par rapport aux jantes en acier sont leur aspect visuel et leur tendance à augmenter la valeur du véhicule.En revanche, leur prix d’achat est assez élevé. Voici une liste non exhaustive des points positifs et négatifs pour ce type de jantes :

  1. Poids : A l’origine, les jantes en aluminium doivent leur désignation de jantes en alliage léger à leur poids faible. Cela a longtemps été considéré comme un avantage par rapport aux jantes en acier. A l’heure actuelle, les jantes en acier et les jantes en aluminium font quasiment le même poids, cet avantage n’est donc plus d’actualité.
  2. Aspect : Contrairement aux jantes en acier, il existe un grand nombre de modèles de jantes en aluminium. Des formes les plus sobres, en passant par les sportives jusqu’aux plus originales au design coloré, il y en a pour tous les goûts. Elles donnent un charme personnalisé et revalorisent le véhicule.
  3. Prix : Par rapport aux jantes en acier, même les modèles basiques de jantes en aluminium ont un prix bien plus élevé. Si les jantes sont entretenues correctement, la valeur du véhicule augmentera.
  4. Usure : Les jantes en aluminium sont souvent plus fragiles que celles en acier. Le sel la poussière de frein et le gravier les abîment rapidement. Ainsi, de nombreux conducteurs utilisent des jantes en acier en hiver.

2. Prendre soin des jantes en aluminium

Un nettoyage régulier permet de prévenir le dépôt de saleté qui tend à se fixer sur les roues sous l’effet du soleil. Il existe des produits et outils de nettoyage qui permettent de prendre soin des jantes en aluminium. Il est recommandé de porter des gants de protection, peu importe le produit utilisé.

La préparation

Les jantes en aluminium doivent impérativement être refroidies avant le nettoyage. En ce sens, il est possible de passer de l’eau claire pour enlever les saletés les plus grossières et les poussières de frein. L’utilisation d‘un jet d’eau à haute pression est particulièrement adapté ici puisqu’il permettra d’éliminer les saletés les plus tenaces. De plus, cela permet de ne pas recourir à une brosse qui risquerait d’endommager la jante.

Choisir un nettoyant adapté

En plus des shampooings pour voitures, des nettoyants spéciaux pour jantes sont disponibles dans les boutiques spécialisées. Le mieux est de vous faire conseiller sur place pour déterminer quel produit est le plus adapté pour vos jantes. Consultez les conseils d’utilisation et utilisez un nettoyant non acide afin de ne pas endommager les jantes. Le temps de pose a également son importance. Celui-ci devra être respecté afin d’optimiser le résultat et éviter les dommages sur la surface de la jante.

Touches finales avec l’outil idéal

Si le degré d‘encrassement des jantes en aluminium est élevé, vous pouvez utiliser des brosses souples pour éliminer les dernières traces de saleté. Les zones difficiles d’accès peuvent être nettoyées à l‘aide d’une brosse à dent. Dans ce dernier cas, il est déconseillé de frotter avec insistance.

Polissage

Le polissage avec une couche de vernis permet de protéger la jante des salissures durant une saison et donne une apparence flambant neuve à la janter. Vous pouvez également le faire vous-même. Il est important de dégraisser la jante au préalable. C’est le seul moyen pour que la laque se fixe efficacement sur la surface.

3. Quels dommages sont réparables ?

Après le nettoyage, de petits dégâts qui ne disparaissent pas avec de l’eau et du nettoyant sont parfois visibles. Comme par exemple, des petites rayures après avoir effleuré le bord du trottoir ou undéfaut visuel. La réparation est autorisée mais est soumise à des règles strictes. Il est donc légalement permis de réparer des dommages d’une profondeur d’un millimètre maximum et à une distance minimale de 50 cm du bord. Les fissures et autres dégâts qui dépassent ces limitations influent sur la structure du matériau de la jante. La stabilité de la roue n’est donc plus assurée. La soudure tout comme les traitements thermiques et le débosselage à l’aide d’un marteau sont donc interdits.

Réparations autorisées

  • Ponçage jusqu’à 1 mm de profondeur
  • Vernissage

Réparations interdites

  • Soudures
  • Débosselage
  • Traitements thermiques

4. Réparer soi-même les défauts visuels des jantes en aluminium

Les dégâts liés à la corrosion et les légers dommages en surface qui ne portent pas atteinte au métal de base peuvent être réparés soi-même. Les outils suivants sont nécessaires:

  • Papier de verre de différentes tailles de grain, de 200 à 1000
  • Ruban adhésif
  • Chiffon en microfibre
  • Produit nettoyant et un peu d‘eau
  • Spatule en aluminium
  • Vernis pour jantes (du vernis transparent pour des jantes brillantes)

Etape 1 : Démontage et nettoyage

Avant de passer à la réparation de la jante en aluminium, il faut la démonter. Posez ensuite la jante démontée sur une surface stable. Afin de créer un espace de travail adapté. Utilisez un nettoyant pour jantes et de l’eau, puis séchez-la complètement.

Etape 2 : Poncer les rayures

Une fois la jante propre et sèche, vous pouvez débuter les réparations. Placez du ruban adhésif autour des zones endommagées afin d’éviter des dégâts supplémentaires. Le pneu devra être protégé en priorité puisqu’il ne doit surtout pas rentrer en contact avec le papier de verre ou le vernis.
Commencez par poncer avec le papier de verre le plus grossier. Ensuite, vous nettoyez une nouvelle fois avec de l’eau et le chiffon en microfibre. Cette opération peut être répétée avec du papier de verre de plus en plus fin, jusqu’à ce que les zones travaillées soient de nouveau lisses.

Etape 3 : Rebouchage et ponçage à l’eau

Les rainures encore présentes sont rebouchées avec une spatule en aluminium. Après le séchage, le ponçage avec un papier de verre fin et à l’eau, optimise les résultats. Utilisez un papier de verre 1000 pour vous aider

Etape 4 : Vernissage et montage

Une fois tous les dommages superficiels traités, la jante peut être polie avec du vernis. Vous pouvez obtenir le bon mélange de couleurs dans une boutique spécialisée. Pour les jantes mates, il suffit de passer plusieurs couches de vernis. Pour les jantes en aluminium, vous pouvez passer une à deux couches puis vaporiser du vernis clair pour le polissage. Une fois sec, vous pouvez remonter la jante sur le véhicule.

5. La réparation des jantes en aluminium par un professionnel

La réparation et le conditionnement professionnel des jantes en aluminium se pratique dans les sociétés spécialisées qui utilisent un WheelDoctor. C’est une machine de Cartec, certifiée et testée par le TÜV et qui procède dans le respect des lois en vigueur. Elle garantie la sécurité de jante réparée. Ensuite, un polissage avec du vernis coloré et transparent est réalisé afin d’optimiser l’aspect visuel de la jante et la protéger des salissures. Cette opération est moins coûteuse que l’achat d’une nouvelle jante, toutefois, ici aussi, seuls les dégâts de moins d’un millimètre de profondeur peuvent être réparés.

Les plus lus

Nos services