Attacher la ceinture de sécurité en voiture

En France, le port de la ceinture de sécurité est obligatoire pour tout passager ou conducteur lorsque le véhicule circule. Attacher sa ceinture c’est s’assurer une meilleure sécurité en cas d'accident. Quels sont les sanctions encourues en cas d'oubli ?

12.12.2019

  ceinture sécurité voiture
Estimation du véhicule indicative et gratuite en 2 étapes

La ceinture de sécurité sauve chaque année des vies sur les routes en cas d’accident. Il est important de savoir comment bien l’attacher, à l’avant comme à l’arrière, car ce réflexe peut vous sauver la vie ! Découvrez nos conseils pour bien vous attacher ainsi que les différentes amendes encourues en cas de non-port de la ceinture de sécurité en voiture.

1. La ceinture de sécurité voiture : à quoi ça sert ?

La ceinture est un dispositif de sécurité qui retient le corps d’un passager ou d’un conducteur en cas de choc. Attacher sa ceinture est une habitude simple à prendre avant le démarrage du véhicule car les conséquences en cas d’accidents sont bien souvent tragiques. En cas d’oubli, c’est votre vie ainsi que celles des autres passagers que vous mettez à risques.

L’énergie cinétique engrangée par la vitesse d’une voiture est absorbée par la ceinture de sécurité en cas de choc ou d’accident. En effet, le poids d’une personne est multiplié par 10 et, lors d’un choc de 50 km/h, le choc équivaut à une chute du 3ème étage. L’airbag ou le pare-brise ne sont pas des dispositifs suffisants et les accidents sont fréquents, même à faible vitesse.

À 50 km/h, une personne de 70kg pèse 2 tonnes en cas de projection suite à un impact.

Les conducteurs sont nombreux à boucler leurs ceintures : 98 % affirment toujours être attachés tandis qu’à l’arrière c’est 84 % des passagers. En cas d’oubli, les voitures produites après l’année 2005 émettent un son ou signal lumineux qui ne cesse que lorsque tous les occupants sont attachés. Le slogan actuel de la sécurité routière présent dans les messages de sensibilisation est le suivant :

  • 1 personne = 1 place = 1 ceinture

2. Ce que dit le Code de la Route

Le Code de la route définit les responsabilités et les sanctions liées au port de la ceinture de sécurité. Tout d’abord, il est important de préciser en cas de contrôle routier ou d’accident que tout conducteur conduisant un véhicule de moins de 9 places est responsable du port de la ceinture des passagers âgés de moins de 18 ans. C’est donc au conducteur d’effectuer une vérification avant de démarrer car c’est lui qui est puni légalement en cas d’oubli.

Le port de la ceinture de sécurité en voiture n’est pas obligatoire en cas de contres indications médicales. Dans ce cas, une attestation ou un certificat médical délivré par un médecin est nécessaire en cas de contrôle routier.

En ce qui concerne les transports en commun, le port de la ceinture est obligatoire depuis 2003 pour tous les occupants lorsque le véhicule est doté de ceintures de sécurité. Le chauffeur doit signaler à ses passagers l’obligation de s’attacher mais il n’est pas responsable en cas de refus ou d’oubli. Il ne risque donc pas de contravention. Les seuls véhicules exemptés sont les bus urbains et les trains routiers, conçus avec des places debout, car ils ne sont pas équipés de ceintures.

Les sanctions en cas de non-port de la ceinture de sécurité voiture

Lors d’un contrôle routier, en cas de non-port de la ceinture de sécurité, le conducteur comme le passager âgé de plus de 18 ans est en infraction de 4ème classe et encourt les sanctions suivantes :

Conducteur

  • Amende minorée : 90 €
  • Amende forfaitaire : 135 €
  • Amende majorée : 375 €
  • Retrait de points : 3 points

Passager

  • Amende minorée : 90 €
  • Amende forfaitaire : 135 €
  • Amende majorée : 375 €
  • Retrait de points : 0 points

Les sanctions encourues par un conducteur sont les mêmes que pour un chauffeur de bus. Le passager de bus, contrairement à un passager de voiture, est pénalement répréhensible et peut, dès l’âge de 13 ans, se voir infliger une contravention puisque le chauffeur n’est pas responsable

3. Bien attacher sa ceinture de sécurité

ceinture sécurité voiture

Pour une sécurité et un confort optimal, il est nécessaire de savoir comment bien boucler sa ceinture de sécurité en voiture. Il convient tout d’abord de vous positionner confortablement en position assise avec l’appui tête au maximum à hauteur du sommet de votre crâne et au minimum à hauteur de vos oreilles.

La ceinture est placée en diagonale, à plat, afin que la sangle thoracique assure le maintien de votre épaule et la sangle basse le maintien votre bassin. Soyez vigilant à ne pas la placer sur votre estomac ou sous votre bras pour éviter des blessures en cas de collision. Veillez également à ne pas détendre la ceinture, même si celle-ci vous gêne, car en cas de choc elle est bien moins efficace.

Ceinture de sécurité pour femme enceinte

Contrairement aux idées reçues, la ceinture de sécurité n’est pas dangereuse pour une femme enceinte, bien au contraire ! En plus d’être obligatoire, elle permet de protéger la mère et l’enfant en cas d’accident. Il est nécessaire de placer la sangle basse le plus bas possible sur le bassin pour ne pas qu’elle remonte au niveau du ventre. Ce sont ainsi les os du bassin de la mère qui encaissent le choc et non le bébé.

Il existe des adaptateurs et des ceintures spécifiques pour femme enceinte pour assurer plus de confort et de sécurité.

Ceinture de sécurité pour enfant

Le Code de la sécurité routière exige depuis 2019 que les enfants soient installés dans un siège auto jusqu’à l’âge de 10 ans ou pour une taille jusqu’à 1 mètre 45. L’utilisation de la ceinture de sécurité en voiture devient ensuite obligatoire. Des accessoires comme des fourreaux ou rallonges ceintures pour ravir les petits commes les grands.