Acheter une voiture pour personne handicapée

Il n’est pas toujours simple de dénicher un véhicule aménagé pour les personnes à mobilité réduite. Heureusement, les modèles de voitures pour personnes handicapées se diversifient et les aides financières se multiplient.

voiture handicapée

Lors de l’acquisition d’une voiture pour personne handicapée, il convient de définir les aménagements nécessaires pour veiller au confort et à la sécurité des passagers mais aussi de connaître la loi. En effet, la loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, aussi appelé loi handicap, précise les règles de stationnement mises en place.


Sommaire

  1. Comment choisir une voiture pour personne handicapée ?
  2. Les aides dédiées à l’achat d’un véhicule handicapé
  3. Demander une carte de stationnement handicapé

1. Comment choisir une voiture pour personne handicapée ?

On recense une multitude d’aménagements spécifiques, aussi bien pour le conducteur que pour le passager, et les modifications varient en fonction de l’handicap.

Définir les aménagements nécessaires

Si vous êtes à la recherche d’un véhicule handicapé, il est fortement conseillé de vous intéresser aux modèles de grandes tailles pour favoriser l’installation d’équipement. La priorité pour les personnes à mobilité réduite est l’accessibilité. Les portes doivent être coulissantes et les sièges de préférence électriques et pivotants pour permettre de s’installer simplement à l’intérieur du véhicule.

Découvrez une liste des aménagements les plus fréquemments installés pour une voiture pour personne handicapée :

  • Abaissement du plancher : pour une conduite en fauteuil roulant.
  • Accélérateur manuel : pour les personnes ayant perdu l’usage de leurs jambes.
  • Accélérateur satellitaire : un boîtier pour conduire sans lâcher le volant.
  • Bras élévateur de fauteuil : pour charger un fauteuil à l’intérieur du véhicule.
  • Conduite aux pieds : pour les personnes ayant perdu l’usage de leurs bras.
  • Combiné accélérateur/frein : installation d’un seul levier pour accélérer et freiner.
  • Frein manuel : même principe que l’accélérateur satellitaire.
  • Embrayage automatique : installation d’une boîte de vitesse automatique.
  • Inversement des pédales : pour les personnes ayant perdu l’usage d’une jambe.

Quel garage pour l’aménagement d’une voiture pour personne handicapée ?

Lorsque vous recherchez un véhicule adapté, il est recommandé de l’acheter auprès d’un concessionnaire et de lui demander directement la réalisation des aménagements nécessaires. Il est aussi possible de s’adresser à un garage spécialisé pour l’aménagement d’une voiture pour personne handicapée.

Certains constructeurs tel que Renault mettent à votre disposition un catalogue en ligne de leurs véhicules adaptés sur leur site internet. Le site du gouvernement handicap.gouv.fr présente également des professionnels de l’aménagement et de la location de voitures aménagées.

2. Les aides dédiées à l’achat d’un véhicule handicapé

L’installation d’équipements adaptés à une personne à mobilité réduite représente un prix conséquent. Heureusement il existe de nombreuses aides pour vous aider à réaliser vos modifications à moindre coût.

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

Avant d’acheter votre véhicule, envoyez une demande d’aide au transport pour aménagement de voiture adaptée auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) sur le site du gouvernement en cliquant-ici. Cette aide financière sous forme d’allocation est appelée Prestation de Compensation du Handicap (PCH) et n’a pas de montant fixe.

Le montant de la PCH est définie en fonction du taux de prise en charge et des revenus du demandeur. Le taux de prise en charge est de 100 % si les revenus du patrimoine sont inférieurs ou égales à 26 926,24 € par an. Le demandeur doit résider en France et être âgé de moins de 60 ans.

L’aide financière de L’AGEFIPH

L’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelles des Personnes Handicapées (AGEFIPH) favorise l’insertion des personnes handicapées dans le monde du travail. Vous pouvez prétendre à une subvention non renouvelable pouvant atteindre jusqu’à 4 575 € uniquement prévue pour l’achat d’une voiture aménagée destinée à votre emploi. Si vous souhaitez simplement faire aménager votre voiture actuelle, cette subvention peut aller jusqu’à 9 150 €.

Vous devez être en possession de bulletin de salaire ou d’attestation de pôle emploi pour prouver votre situation professionnelle. Adressez-vous à l’AGEFIPH de votre région pour faire votre demande en consultant leur site en en cliquant-ici.

Exonération du malus écologique

voiture handicapé

Les personnes souffrant d’un handicap sont totalement exonérées du malus écologique lors de l’achat d’un nouveau véhicule. Les voitures pour personnes handicapées sont souvent de grandes tailles et rejettent beaucoup de CO2 mais ceux-ci sont indispensables pour permettrent confort et praticité au quotidien.

L'exonération du malus écologique est à demander lors de l’immatriculation de votre voiture. Il vous suffit de joindre, en plus des documents habituellements demandés, les justificatifs suivants :

  • Une carte d’invalidité
  • Un dernier avis d’imposition
  • Un livret famille ou un document pour prouver la prise en charge d’un enfant au foyer fiscal.

3. Demander une carte de stationnement handicapé

Les différentes cartes de stationnement pour handicapés sont aujourd’hui réunies en une seule Carte Mobilité Inclusion (CMI) pour éviter les fraudes et réduire les délais de fabrication. Cette carte est présentée sous un nouveau format “carte bleue” et elle permet de stationner dans des emplacements réservés et de bénéficier de la gratuité sur les places habituellement payantes.

Conditions d’obtention d’une Carte Mobilité Inclusion (CMI)

Voici les conditions d’obtention pour demander une CMI :

  • La durée du handicap doit être d’une durée minimum de 1 an
  • L’invalidité est reconnue de 3ème catégorie
  • Le taux d’incapacité permanente doit être de 80 % minimum

Adressez-vous à MDPH de votre département pour faire votre demande de CMI. En cas de réponse favorable, cette carte vous est accordée avec une durée variant entre 1 et 20 ans en fonction de votre situation. Si vous n’avez pas obtenu de réponse d’ici un délai de 4 mois, considérez votre demande comme rejetée. Voici les documents nécessaires pour mener à bien votre requête :

  1. Une copie de votre pièce d’identité
  2. Le certificat 13788*01
  3. Un certificat médical datant de moins de 3 mois

Vous cherchez à vous débarrasser de votre ancien véhicule pour en acquérir un plus pratique pour la vie de tous les jours ? N’attendez-plus pour acquérir un nouveau modèle idéal pour l’aménagement des équipements. vendezvotrevoiture.fr rachète votre véhicule rapidement et simplement pour vous permettre de vous lancer dans un nouveau projet adapté à vos besoins.


Nos services :


Vous aimerez aussi :