Pour le rachat de votre voiture d’occasion

Vous aimeriez vous séparer de votre voiture d’occasion et vous ne savez pas comment vous y prendre ? Avant tout chose ne perdez pas de temps !

Deuxième point, il est essentiel de bien connaître le marché de l’automobile. Ceci vous permet de positionner votre véhicule par rapport aux autres modèles.

Vendezvotrevoiture.fr a fait de la reprise des voitures d’occasion son affaire. Chez nous, ni le modèle, ni la marque, ni le kilométrage, ni l'âge ni l’état général de l’auto ne sont des freins à la vente. Quelle que soit la voiture, nous vous soumettons systématiquement une offre de rachat. Tout est gratuit, sans engagement et nous nous occupons de toutes les démarches administratives !

Estimation en ligne gratuite
  • Vous recevez votre argent instantanément une fois l'achat conclu.
  • Notre service est 100% gratuit pour vous.
  • Nous nous chargeons de toutes les formalités administratives et vous envoyons la confirmation.

Votre rachat de voiture d’occasion avec vendezvotrevoiture.fr

Le cheminement a été pensé pour que la reprise soit aussi simple et transparente que possible. La valeur de votre auto est déterminée par nos soins, grâce au savoir-faire de nos experts. L’évaluation se réalise en deux étapes succinctes : la première en ligne, et la seconde lors de l’entrevue.


1. Débutez avec l'estimation en ligne, via notre outil en ligne. Le formulaire d'estimation de votre voiture d'occasion est facile d'utilisation et ne dure que deux minutes. L’outil définit la cote de votre auto en temps réel et selon les prix du marché. Le résultat est instantané et ne nécessite aucun frais ni engagement.


2. Après avoir obtenu la valeur approximative de reprise de votre voiture, vous avez l’opportunité d’affiner ce chiffre pour savoir exactement ce que peut vous rapporter la vente de votre automobile. À la suite de la première étape, nous vous proposons de prendre rendez-vous avec notre agence la plus proche de chez vous. Celle-ci est géolocalisée par notre dispositif afin de vous faciliter la tâche. Des créneaux horaires vous sont proposés, également dans les 24 heures qui suivent, afin que vous puissiez nous retrouver rapidement. Le jour J, nous vous offrons une expertise complète du véhicule d'occasion, d'une durée ne dépassant pas 30 minutes. Elle est entièrement gratuite et ne vous oblige pas à consentir à la reprise de votre auto. Si le chiffre annoncé vous satisfait, vous n’avez qu’à boucler la vente.


Afin de vous assurer un versement rapide, nous vous demandons de ramener votre RIB le jour du rendez-vous. Dès le contrat paraphé, nous transférons la somme due sur votre compte en banque. Vous recevez l’argent dans les plus brefs délais, avec la garantie d’un virement sécurisé.

Estimez votre voiture maintenant:

Rachat de voiture d’occasion : nos conseils personnalisés

Vendre sa voiture d’occasion a tout du parcours du combattant. Si vous optez pour un canal de vente traditionnel, il va falloir vous armer de patience et surtout apprendre à bien connaître tant votre véhicule que le marché de l’occasion. Pour ne pas vivre une expérience désagréable, voici nos quelques conseils :


Vite, votre voiture perd de la valeur à tout instant

Un véhicule perd très rapidement de sa valeur avec le temps, mis à part peut-être les voitures de collection. Il ne faut donc pas tarder à le vendre. Cela s’explique tout simplement par l’usure du véhicule, elle-même causée par l’accumulation des kilomètres ou d’éventuels accidents.

Toutefois, même si votre voiture n’est pas endommagée ou a très peu servi, elle est sujette à la dévaluation. Sa valeur diminue dès la sortie de l’usine. Autrement dit, mieux vaut donc ne pas traîner et conclure la reprise sans tarder !

Le graphique ci-après témoigne de cette dépréciation au cours du temps. Les trois premières années suivant l’acquisition du véhicule, son prix décroît de 15 % tous les ans. À partir de la troisième année, son prix baisse de 5 % par an. En quatre ans, votre voiture peut ainsi avoir perdu près de 50 % de sa valeur.



Bien connaître sa voiture pour bien la vendre

De trop nombreuses personnes ignorent les spécificités de la voiture qu’ils possèdent. Ce qui est vraiment dommageable au moment de la reprise. Car comment mettre en avant son véhicule d’occasion comme il se doit lors de la rédaction d’une annonce, ou comment défendre tel ou tel point auprès d’un concessionnaire coriace ?

Évidemment, il serait difficile de lister toutes les qualités et les défauts de chacun des modèles disponibles sur le marché français, mais on peut pourtant trouver quelques astuces. Tout d’abord, munissez-vous de votre carte grise ou de votre assurance pour connaître les spécifications de votre auto si vous les ignorez (marque, modèle, motorisation, etc.). Avant de rédiger votre annonce, allez regarder ce que dit la presse spécialisée à propos de votre voiture, quelles sont ses qualités. Sachez bien distinguer les équipements de série des options qui peuvent constituer une plus-value avant de rencontrer les acheteurs potentiels.

Sans être un spécialiste automobile, on peut facilement défendre son auto en prenant appui sur quelques principes bien connus. Votre voiture dispose par exemple d’une boîte automatique ? N’hésitez pas à cibler les citadins, plus friands de ce type de boîte. Dans une annonce, mettez en avant la douceur de conduite, rassurez les acheteurs en précisant que la présence d’une telle boîte a des bienfaits économiques (absence d’embrayage, freins en principe moins sollicités, etc.), malgré une consommation théoriquement plus élevée.

Dans le même ordre d’idée, apprenez à bien connaître votre marque. Si vous revendez une BMW, mettez en avant sa sportivité, son agrément de conduite, son moteur puissant. Si vous voulez faire racheter une Renault, pariez sur son design latin. Prenez de multiples photos et montrez les différents atours de votre véhicule, ses combinaisons de couleur ou ses options de personnalisation. Ou encore, si vous avez une Kia, sa garantie de 7 ans, cessible, constitue l’un de ses principaux arguments, insistez là-dessus.



Apprenez à connaître les caractéristiques d’un moteur

Le moteur est la pièce centrale de tous les véhicules. Sans cet élément, votre voiture ne serait rien. À l’heure de la reprise, il est bon de connaître les principales caractéristiques de chaque type de motorisation, histoire de cibler les bons acheteurs ou pour mieux appréhender la phase de négociations avec un concessionnaire.


   ● Les moteurs essence

Longtemps réservés aux petits véhicules, les moteurs essence grignotent aujourd’hui des parts de marché sur tous les segments, même chez les SUV, auxquels ils ne s’adressent pourtant pas en premier lieu. Pourquoi ? Car, contrairement aux diesel, les essence sont surtout adaptés aux petits trajets ou à la conduite urbaine. Mais polyvalents, ils ne rechignent pas à prendre la route. C’est justement parce qu’ils peuvent être utilisés sur des trajets mixtes qu’ils correspondent aux besoins de la plupart des utilisateurs.

Moins chers à l’achat que des moteurs diesel, ou que tout autre type de motorisation, ils se revendent évidemment à des prix également moins élevés. Attention toutefois, leur succès est tel à l’heure actuelle qu’ils décotent bien moins qu’il y a trois ou quatre ans. Très recherchés, vous êtes garanti de vous en séparer plutôt voire très rapidement.

Si les moteurs essence consomment toujours plus que les moteurs diesel, l’écart est aujourd’hui moins flagrant, et certains sont même aussi sobres que leurs homologues diesel. En outre, ils sont moins coûteux à l’entretien. Il faut de ce fait de plus en plus de temps pour amortir la différence de prix à l’achat entre les deux motorisations. Au moment de vous en défaire, mettez en avant son prix serré, son entretien peu onéreux et sa consommation moyenne, si elle est vraiment basse d’après votre estimation personnelle.


   ● Les moteurs diesel

Les diesel ont pendant longtemps séduit une grande partie de la population, attirée par la sobriété et l’autonomie. Avec un tel moteur, il est possible de parcourir souvent plus de 1 000 kilomètres avec un seul point. Mais les politiques environnementales ont eu raison de son avantage décisif face à l’essence.

Nulle crainte toutefois si vous souhaitez faire reprendre votre voiture diesel, il y a toujours un public pour ce type de motorisation : les grands rouleurs. Et ils sont nombreux ! S’adressant avant tout aux personnes se déplaçant beaucoup, le diesel trouve dans les entreprises un allié de choix. Vous devriez trouver assez facilement un acquéreur en vous adressant à eux.


   ● Les moteurs hybrides

De plus en plus populaires, les hybrides associent, comme leur nom l’indique, deux types de motorisations. La combinaison la plus répandue, et popularisée par Toyota et sa Prius, c’est l’association d’un moteur thermique essence et d’un autre, électrique.

Toutes n’ont pas le même degré de sophistication. Certaines peuvent rouler une cinquantaine de kilomètres en mode tout électrique : ce sont les hybrides rechargeables, comme la Volkswagen Golf GTE. Tandis que d’autres ne recourent au moteur électrique que pour avoir un surplus de puissance permettant de ne pas utiliser les ressources du moteur thermique ; c’est le cas par exemple du Renault Scenic hybride.

Dans tous les cas, les bienfaits de l’hybride s’apprécient surtout en ville : système Stop/Start, moteur silencieux voire inaudible, boîte automatique classique ou CVT. Surtout, c’est dans cet espace que les consommations relevées sont généralement les plus basses. Pourtant, elles peuvent prendre la route sans souci. À ce titre, ce type de véhicule s’adresse à une clientèle effectuant beaucoup de trajets en ville mais n’hésitant pas à prendre la route pour de grands trajets de temps à autre. Leur polyvalence et leur succès croissant vous assure de nombreux intéressés au moment de la revente.

Elles seront aussi séduites par la partie coûts d’usage. Les composants électriques sont généralement garantis sur une très longue période, parfois plus de 10 ans. Et, outre leur sobriété, les hybrides se distinguent également par leur entretien peu onéreux. Entre la chaîne de distribution, qu’il est inutile de remplacer, ou l’absence d’embrayage, un acheteur de seconde ou troisième main n’a donc pas à prévoir un budget conséquent pour l’entretenir. N’hésitez pas à le mettre en avant.

Assez onéreuses à l’achat, bien que l’écart avec un moteur diesel tende à s'amenuiser grandement, les hybrides maintiennent une cote soutenue sur le marché de l’occasion grâce à leurs nombreuses qualités, leur polyvalence en tout premier lieu. Inutile de les brader : encore peu répandues, elles sont recherchées et vous devriez trouver un acheteur plutôt rapidement.


   ● Les voitures électriques

Encore marginales, les ventes de véhicules électriques ont pourtant sérieusement décollé ces derniers mois. La Renault ZOE et ses 400 km d’autonomie annoncés, 300 km en conditions réelles, y sont pour quelque chose. La situation devrait encore s’améliorer puisque les technologies se perfectionnent et le rayon d’action des électriques devrait, à l’horizon 2020, être équivalent à celui des véhicules animés par un moteur thermique.

Pour l’instant cependant, les véhicules électriques s’adressent en priorité à des petits rouleurs et sont davantages utilisés comme deuxième ou troisième véhicule d’un foyer. Difficile également de trouver des bornes de recharge en pleine campagne, ils sont donc exclusivement réservés à la ville. De toute façon, c’est dans cet univers qu’ils peuvent faire étalage de leur qualité. Absence de vitesse, couple disponible immédiatement, absence de bruit, la conduite des électriques rime avec silence et tonicité. Ce sont ces arguments qu’il est nécessaire de souligner au moment de vous en séparer. Et évidemment, ne pas oublier de mettre en avant le principal intérêt d’un tel achat : l’aspect écologique.

Estimez votre voiture maintenant: