close-covid-banner

Acheter une voiture d’occasion en Italie

Acheter une voiture d’occasion en Italie ou en Europe est aujourd’hui pratique courante. En effet, il existe de nombreux avantages sur le marché italien à condition de bien respecter les démarches pour importer un véhicule en France.

voiture occasion italie

L’Italie, forte d’une industrie automobile réputée, a vu naître des marques prestigieuses telles que Fiat, Alfa Romeo, Ferrari ou encore Lamborghini. Aujourd’hui, les voitures italiennes sont réputées pour leur élégance et leur unicité et nombreux sont les acheteurs potentiels français à faire le déplacement pour acquérir une voiture d’occasion en Italie.


Sommaire

  1. Acheter une voiture en Italie : de nombreux avantages
  2. Les démarches pour importer une voiture italienne
  3. Un mandataire auto pour acheter une voiture d’occasion en Italie

1. Acheter une voiture en Italie : de nombreux avantages

Le premier avantage du marché des voitures d’occasion en Italie est de proposer des modèles au meilleur prix. Il est moins cher d’acheter en Italie qu’en France, surtout lorsqu’il s’agit de modèle de sport ou de marque de luxe de plus de 3 ans. On trouve des véhicules d’occasion de qualité et de toutes les marques à des prix très attractifs.

Le deuxième avantage significatif en Italie est le choix de modèle beaucoup plus large qu’en France. Les automobilistes italiens changent plus régulièrement de voitures ce qui influe positivement sur le marché de l’occasion. La concurrence pratiquée par les vendeurs permet d’obtenir des prix pour tous les budgets.

Si vous êtes à la recherche d’une voiture italienne il est fortement conseillé de l’acheter en Italie car c’est dans leur pays qu’elles se vendent au meilleur prix ! Réalisez une recherche en ligne au préalable en France et, une fois le véhicule idéal repéré, adressez-vous au vendeur en italien pour mettre toutes les chances de votre côté. Parler italien est un véritable atout pour un achat en toute confiance.

Attention aux arnaques !

Il est nécessaire de rester vigilant lors de l’acquisition d’une voiture d’occasion en Italie, qu’il s’agisse d’un vendeur professionnel ou d’un particulier. Prenez le temps d’inspecter le véhicule et de l’essayer sur route avant de conclure la vente. Un prix trop attractif peut cacher un défaut mécanique. Il est primordial de consulter le carnet d’entretien et de vérifier les dernières factures pour éviter toutes mauvaises surprises.

Si vous avez jeté votre dévolu sur une voiture italienne proposé par un petit garage, assurez-vous que le véhicule en question n’a pas déjà été vendu. C’est assez fréquent en Italie, surtout avec les petits vendeurs professionnels.

2. Les démarches pour importer une voiture italienne

Pour importer une voiture d’occasion de l’Italie vers la France, il convient de suivre un certain nombres de formalités administratives et de se procurer plusieurs documents.

L’achat en Italie

Vous venez d’acheter une voiture en Italie et le vendeur doit maintenant vous remettre les documents suivants nécessaires pour mener à bien vos démarches d’immatriculation en France :

  • Le “Libretto” qui correspond au certificat d’immatriculation
  • Le certificat de propriété, facile à obtenir sous forme numérique
  • Le certificat de vente ou la facture d’achat avec le kilométrage, le numéro de série et le numéro d’immatriculation
  • Un certificat de conformité européen

Les coordonnées du propriétaire renseignées doivent être identiques sur le certificat d’immatriculation et sur le certificat de propriété. Ces documents recensent l’ensemble des propriétaires précédents.

L’importation et l’immatriculation en France

voiture occasion italie

Depuis 2014, une nouvelle réglementation de l'exportation des voitures italiennes a été mise en place. Les plaques d’immatriculation de transit n’existent plus en Italie et il est alors obligatoire de faire appel à un transporteur agréé pour importer votre voiture de l’Italie jusqu’à la France puisqu'il est interdit de circuler sans plaques.

Ce transporteur notifie les autorités italiennes de la bonne livraison à votre domicile grâce à un bon de transport signé par vous-même à la réception de votre voiture. Cette démarche est indispensable pour procéder à la radiation du véhicule des fichiers italiens et mener à bien votre immatriculation en France.

Rendez-vous sur le site de l’ANTS pour faire immatriculer votre voiture d’occasion italienne en cliquant ici Vous aurez besoin des documents ci-dessous :

  • Une copie de votre pièce d’identité
  • Un justificatif de domicile récent
  • Le formulaire Cerfa n°13750*05
  • Le Libretto
  • Le Quitus fiscal (à se procurer auprès du Centre des Impôts)
  • Un certificat de conformité européen
  • Le certificat de vente ou la facture d’achat
  • Un contrôle technique effectué en Francet

3. Un mandataire pour acheter une voiture d’occasion en Italie

Acheter une voiture en Italie présente quelques risques, surtout si vous ne parlez pas italien. Il peut-être judicieux de faire appel à un mandataire auto pour vous faciliter la tâche. Un importateur professionnel se charge pour vous de trouver un véhicule correspondant à vos attentes et de négocier un tarif avantageux en évitant les arnaques.

Avec un professionnel les transactions sont sécurisées et en accord avec l’administration en Italie. Les coordonnées du vendeur ainsi que l’état du véhicule sont vérifiées et le transport jusqu’à votre domicile est également pris en charge. Vous bénéficiez également d’une sécurité en cas de litige. Il vous suffit simplement de vous rendre sur place pour confirmer ou non l’achat du véhicule proposé.


Nos services :


Vous aimerez aussi :