Déterminez la cote de votre véhicule utilitaire

Quelle est la cote de mon véhicule utilitaire quand vient le temps de s’en séparer ? Au même titre que les voitures particulières, il faut être bien accompagné.

Où trouver un outil gratuit vous permettant de déterminer avec justesse la cote de votre utilitaire ? Sur quels critères prend-on appui pour déterminer la cote d’un utilitaire ? Vendezvotrevoiture.fr fait plus que répondre à vos questions.

Parce que le temps, c’est de l’argent, nous vous aidons à revendre votre véhicule au prix adéquat et nous réalisons surtout toutes les démarches nécessaires pour que vous n’ayez pas à vous en préoccuper. Utilisez notre outil en ligne et suivez le guide.

Estimation en ligne gratuite
  • Vous recevez votre argent instantanément une fois l'achat conclu.
  • Notre service est 100% gratuit pour vous.
  • Nous nous chargeons de toutes les formalités administratives et vous envoyons la confirmation.

La cote de votre véhicule utilitaire avec vendezvotrevoiture.fr

Faire preuve de justesse dans l’appréciation du prix d’un véhicule utilitaire ou de société est vraiment essentiel pour une entreprise, et ce, pour deux raisons. Premièrement, l’impôt sur la plus-value à la revente. Autrement dit, si vous revendez votre utilitaire à un prix supérieur à sa valeur officielle, sa cote en l’occurrence, vous encourez le risque de payer des indemnités sur cette plus-value. C’est-à-dire, la différence entre le prix d’achat du véhicule et ce que vous avez dépensé précisément jusque-là, ce que l’on appelle aussi la valeur comptable nette. Dans le cas contraire, si vous revendez la voiture a un prix inférieur à sa cote, cela sera considéré par l’administration fiscale comme une libéralité, un cadeau fiscal si vous préférez. Ainsi, vous pouvez être poursuivi pour abus de biens sociaux. Vous l’aurez compris, il est en effet absolument fondamental de déterminer un prix adapté pour ne pas tomber entre les mains de la justice.

Pour obtenir la cote de votre utilitaire, rien de plus simple. Il vous suffit d’utiliser notre outil d’évaluation en ligne. Remplissez les quelques informations demandées et obtenez une première estimation en 2 min seulement. Pour avoir une offre de rachat plus précise, il vous suffit de prendre contact avec un de nos experts dans l’établissement le plus proche de chez vous. Dès que la transaction est scellée, vous n’avez absolument plus rien à faire, plus aucune démarche administrative à remplir.

Vous pouvez compter sur notre expérience en matière de reprise. C’est parce que nous avons l’habitude de reprendre des véhicules utilitaires que nous sommes à même de vous racheter votre voiture dans les meilleures conditions. Alors, quel que soit le modèle, quel que soit son état, n’hésitez pas à nous le soumettre pour un bilan personnalisé.

Estimez votre voiture maintenant:

Cote véhicule utilitaire et cote de véhicule particulier : quelle différence ?

Quels aspects différencient les VUL des VP ? Seulement deux places assises, aucune possibilité d’installer une banquette supplémentaire, pas de traces de ceintures à l’arrière : les utilitaires portent bien leur nom et sont destinés à un usage strictement professionnel. Les VP sont plus communément connus comme étant des voitures de tourisme. Ils peuvent être utilisés par tout un chacun, au quotidien, dans un exercice privé. Attention toutefois, il existe des exceptions. Certains VP bénéficient des mêmes avantages fiscaux que les utilitaires : TVA déductible ou encore frais déductibles d’impôts. C’est le cas des taxis ou encore des auto-écoles. Des automobiles dites de société qui doivent conserver leur banquette arrière pour des raisons évidentes. C’est parce qu’elles sont utilisées pour des motifs professionnels qu’elles obéissent aux mêmes règles fiscales que les utilitaires. Et, de ce fait, la cote de ces voitures de société présente quelques disparités avec celles des véhicules particuliers traditionnels équivalents.

Dans l’ensemble, la méthode de calcul entre la cote des véhicules particuliers et celle des véhicules utilitaires légers est assez semblable. Marque, modèle, équipements, état général : tous ces éléments entrent en compte dans l’élaboration de la cote. Seule différence entre les VUL et les VP : les habitudes de consommation sont tout à fait différentes, et ce qui pouvait constituer une moins-value pour ces derniers ne l’est pas forcément pour les premiers. Explications.


Les hauts kilométrages, un frein à l’achat ?

Revendre une voiture de tourisme très kilométrée est en général un passage difficile. Sa cote risque d’en pâtir très sérieusement si l’écart avec la norme est trop grand. Par contre, mettre en vente un VUL qui a beaucoup roulé ne va pas influencer sa valeur de revente outre-mesure. Le calcul de la cote des utilitaires et voitures de société tient compte du fait que les kilométrages moyens recensés sont plus élevés que ceux des véhicules particuliers. Pas d’inquiétude si vous avez fait 30 000 km, voire 40 000 km par an, c’est une pratique fréquente. Si votre véhicule a, par exemple, réalisé beaucoup de grands trajets sur autoroute, les organes tels que l’embrayage ou la boîte de vitesses n’ont été que peu utilisés et doivent être encore en excellent état. En outre, vous avez probablement suivi l’entretien bien plus rigoureusement que ne le ferait un particulier. Autant de points qui vous assurent une excellente valeur de revente, quand bien même le kilométrage est élevé.


L’image de marque, pas aussi fondamentale

Sur le marché des voitures particulières, difficile de revendre certaines marques ou certains modèles à un prix correct parce qu’ils n’ont pas une image en béton. Traditionnellement par exemple, les marques premium allemandes, dont les modèles sont vendus chers en neuf, ont une forte valeur résiduelle et tiennent très bien la cote. Sur le marché des véhicules utilitaires, la tendance est assez différente. Des voitures ayant un bon rapport prix/encombrement/habitabilité peuvent tenir la cote sans problème. L'image n'a pas forcément autant d’importance. Ce qui peut compter pour certaines sociétés, c’est surtout de réaliser des économies. Pas toujours plébiscitée chez les VP, exceptée la 500 qui a une excellente valeur résiduelle, une marque comme Fiat tient bien la cote en utilitaire pour des raisons économiques. Le Ducato est par exemple plus vendu que ses frères jumeaux, les Citroën Jumpy et Peugeot Boxer. Peu importe le blason de votre utilitaire, ses qualités rationnelles peuvent suffire à lui assurer une excellente valeur de revente.

Estimez votre voiture maintenant: